Adrien Nil

Adrien Nil

Le blog de Vertron, avec des tas de trucs dessinés.

LA PLUS VIEILLE ENIGME

Publié par Adrien Nil sur 14 Janvier 2013, 10:33am

Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com On en parle déjà là :

Le Parisien Magazine (6 pages dans l'édition papier du week end)

la Dépèche

Boursorama

RTBF

 

 

Je vais tenter d'actualiser cette page au fur et à mesure des annonces, s'il y en a d'autres ( ce que j'espère).

Tout ces articles, repris pour l'instant du communiqué de l'AFP ,  mettent évidemment en avant les objections de certains Préhistoriens... qu'une telle annonce faite par des non-spécialistes doit bien sûr agacer un peu... !

 

D'autres scientifiques( qui ne se sont pas encore exprimées) , nous soutiennent.

 

Mais le mieux est peut-être de vous faire votre propre opinion dès le 16, non ?

 

amitiés

 

Vertron

Commenter cet article

Sigismond 21/01/2013 13:13

C'était donc ça le grand mystère de ces derniers mois !

C'est une théorie intéressante.
Spontanément, sans rien connaitre au sujet, c'est vrai que comme les hommes préhistoriques avaient l'habitude de passer leur longues soirées en rond autour du feu dans leur caverne, ils ont bien du
remarquer très vite que leur ombres étaient portées sur les murs.
Lorsqu'ils se sont dit qu'ils voulaient dessiner des animaux sur les murs, ils ont pu penser à cette possibilité d'utiliser les ombres chinoises. Toute la difficulté résidaient alors en la
conception de la petite figurine à projeter sur les murs. À un moment donné, il me semble plus simple de faire un dessin à main levé sur le mur que de créer une silhouette en je ne sais quel
matériau.
Mais comme je n'ai pas fait vos recherche sur le sujet, j'avoue ne pas être en mesure de juger aussi hâtivement. Je suis cependant interpelé et j'ai bien envie d'aller demander à mon libraire s'il
a votre livre.

En attendant, par une simple recherche sur internet, on en trouve quelques extraits sur google books :
http://books.google.fr/books?id=S-WfrfthHO0C&pg=PT47&hl=fr&source=gbs_selected_pages&cad=2#v=onepage&q&f=false

Adrien Nil 24/01/2013 13:52



Merci Sigismond : je pense que vous trouverez quelques réponses à vos interrogations dans le livre, et sinon, n'hésitez pas à m'interroger par mail : j'ai quelques
réponses ( trouvées depuis) en réserve...



carotte 16/01/2013 17:07

l'idée est sympa, j'espère que vous avez filmé vos expériences et que vous les mettrez sur youtube...

"la pseudo-découverte d'une répartition des tâches selon le sexe durant la préhistoire?" c'est étonnant ça, vous avez un lien ? Je parie qu'un groupe d’archéologue LGTB ont montré que les femmes
chassaient pendant que les hommes donnaient le sein :D

Adrien Nil 21/01/2013 00:12



Merci Carotte pour votre bon sens ( vertu pas toujours également partagée, dirait-on).


Oui, bientôt une vidéo courte sur youtube , qui dit l'essentiel - en attendant un documentaire plus long, sans doute dans le mois à venir.


Il se psse un  truc étonnant : presque 100% des personnes qui ont lu le livre se déclarent convaincues. Et on trouve le même pourcentage opposé pour ceux qui "
en ont entendu parler" ( préhistoriens compris) sans l'avoir lu


Difficile à notre époque de tenter une démonstration, avec des preuves - chacun croit savoir avant même d'écouter.


Le Temps fera le tri ( Remarquez, lors de la découverte d'Altamira, en 1879 , AUCUN savant n'a cru qu'il ait pu exister un art préhistorique. Nihil nove sub
sole.



Black Bird 15/01/2013 12:23

Cher Vertron,

Vous savez, ça ne sert pas à grand chose de me dire que je suis disqualifié alors que c'est moi-même qui relativise mon propos en 1-affirmant que je n'ai pas lu le livre 2-ajoutant que la
préhistoire n'est pas ma spécialité.

Ce qui continue de me paraître techniquement impossible, c'est d'accomplir la démonstration de cette théorie. A moins de nouvelles découvertes.
Les théories ne sont pas des élucubrations sans fondement ; un constat, ça n'existe pas en histoire ou en préhistoire. Il n'y a que des interprétations, et il faut être tellement prudent que des
possibilités ne suffisent pas à établir une théorie.
Ce qui ne veut pas dire que tous les préhistoriens sont rigoureux comme ils devraient l'être. L'année dernière encore, d'éminents spécialistes de la protohistoire ont prétendu que Stonehenge
pourrait être un palais ou un sanctuaire pour les sacrifices humains...

En travaillant sur l'antiquité tardive, je fus contraint de me faire une spécialité dans le discernement scientifique (allégations d'un christianisme plus ou moins assumé, idée de progrès,
hiérarchisation des valeurs, généralisations, etc...). En étudiant la proto-histoire de l'est de l'Europe, on trouve des auteurs qui veulent assurer ou nier les nationalismes, on trouve aussi une
idée à demi inconsciente de racisme, surtout en anthropologie qui pourtant semble une science irréprochable. [etc] D'où ma méfiance quand quelqu'un prétend révolutionner quelque chose (avez-vous
entendu parler des pyramides bulgares? ou encore de la pseudo-découverte d'une répartition des tâches selon le sexe durant la préhistoire?). Pour cela j'applique la méthode qui a effectivement
révolutionné les études étrusques, et qui a produit que finalement, on en sait assurément moins aujourd'hui sur les étrusques qu'il y a 25 ans.

Et quand on ne sait même pas si les Vénus préhistoriques représentent des divinités ou des idéalisations (ou autre chose encore), il me parait difficile de prouver la théorie exposée dans ce livre.
Il ne me semble pas avoir besoin de lire le livre pour dire cela. Maintenant, si effectivement il y a eu une découverte exceptionnelle qui infirme ma méfiance, pourquoi pas.

Adrien Nil 15/01/2013 13:29



Bon ben...  lisez-le et on en reparle, ou ne le lisez pas et n'en parlons plus.



Black Bird 15/01/2013 01:23

Mouais... Je suis pas vraiment convaincu... C'est une idée amusante, mais techniquement impossible. La lumière de la préhistoire est vacillante, et les techniques de peinture sont plus simples que
la sculpture (d'ailleurs, il me semble qu'on ne retrouve ni les mêmes sujets, ni la même dextérité). Et puis pour la peinture et la sculpture, il faut faire appel à la mémoire... Demandez à un
enfant de dessiner un mammouth, puis de sculpter un mammouth. Enfin bref, la préhistoire n'est pas ma spécialité, et cette théorie reste bien moins farfelue que nombre d'autres. Le problème, c'est
qu'elle ne repose pas sur grand-chose, et excusez-moi de le dire, ça fait perdre leur temps aux spécialistes, qui ont déjà beaucoup à faire pour faire comprendre que les hommes préhistoriques
n'étaient pas des brutes qui se tapaient dessus à coup de gourdin et vivaient dans des cavernes. Il y a tant à faire rien que sur le plan de l'analyse esthétique pour perdre son temps à élaborer
des théories fragiles... Pourquoi ne pas imaginer des tableaux dans des cadres en os? Ou encore autre chose: les hommes préhistoriques faisaient un tatouage express sur quelqu'un pour pouvoir le
reproduire dans la grotte! De la même manière, c'est ainsi qu'il traçaient des cartes pour ne pas se perdre quand ils partaient à la chasse! Ou encore: les animaux représentent les totems de chacun
des membres du groupe. Ils se transmettent de père en fils, ce qui explique le fait que certains traits soient repassés plusieurs fois. On peut inventer tout ce qu'on veut, et on peut rendre ça
crédible et logique. Ma période, c'est plutôt l'antiquité, mais c'est vrai pour toutes les époques anciennes: il faut du matériel pour prouver ce qu'on dit. Ou des arguments socio-ethnologiques.
Les Egyptiens représentaient de profil, sans figurine. Les anciens Aborigènes peignaient aussi sur les murs: toujours pas de figurine. C'est donc à grand regret que je n'ai aucune envie d'acheter
ce livre qui vient rejoindre le grand nombre des théories fumeuses et/ou invérifiables - d'amateurs tout autant que de soit-disant spécialistes issus parfois de prestigieuses universités. Et ils
sont nombreux en préhistoire.
Je rappelle pour finir un principe qui fait loi dans ces sciences: c'est au théoricien de prouver scientifiquement ses allégations, et pas aux spécialistes de montrer qu'il a tord. Au rayon
science-fiction... ou art et poésie. Il aurait mieux valu d'en faire une fiction, de présenter la chose comme un possible fictif, et non comme une théorie. Se placer sur le plan de la réflexion sur
l'art et la vie.

Et la seule High Tech qui existe à l'époque, c'est le niveau de maîtrise d'une technique par un groupe d'individu - autrement le savoir et le talent, et pas la possession de tel ou tel objet (en
tout cas pas sur de longues durées). C'est d'ailleurs comme a qu'on distingue les différentes cultures: non pas par la possession d'un objet en particulier, mais plutôt par leur style: flèches en
forme de feuilles, certains objets en os plutôt qu'en bois, lames décoratives très longues, haches en pierre verte et ainsi de suite. Souvent ces objets sont diffusés dans un large rayon
(commerce?).

je termine avec un exemple: on peut très bien sortir un livre sur l'Atlantide sans tenter de prouver l'existence de l'Atlantide. Il y a même de nombreux moyens de le faire: parler des
représentations dans l'art, la littérature, l'esprit des gens, tenter de trouver où ç'aurait pu être, avec quelle genre de population. Imaginer les conséquences possibles de contact entre
l'Atlantide et les populations moins avancées au cours des siècles. Faire des liens avec différents mythes. Plein de trucs intéressant. Et c'est dans une de ce voies qu'il aurait fallu aller...

Je dis cela, mais je n'ai même pas lu le livre. j'espère que je me trompe de rayon.

En attendant, bonne année.

Adrien Nil 15/01/2013 10:26



J'admire la capacité qu'ont certaines pérsonnes à parler d'un livre qu'ils n'ont pas lu.... en supposant ce que ça doit être.


Effectivement vous vous trompez complètement de rayon. Il s'agit d'une démonstration scientifique, basée sur des constats, des raisonnements  et des expériences
. Pas sur des théories. Que veut dire " techniquement impossible ?" Vous avez essayé ? Moi oui.


En avouant que vous ne l'avez pas lu, vous vous disqualifiez complètement. Votre avis est donc non avenu.


( Et si ça peut vous être utile, depuis hier, ça y est , des scientifiques nous suivent et nous proposent leurs moyens...)



nirgal 14/01/2013 18:55

Bonne année à Nil, Nelsia et leur auteur, bien sûr!
Bonne nouvelle, que la sortie de ce livre!
Encore 2 jours à attendre, on devrait tenir le coup.

Adrien Nil 14/01/2013 23:14



Tenez bon, c'est bientôt !



dba 14/01/2013 15:07

Môssieur David, vous êtes un dangereux subversif ! J'en veux pour preuve que quand je clique sur l'article de la Dépèche, j'ai droit à un magnifique :"Potentially Dangerous URL" :D
Rassurez-vous, les autres liens ne sont pas encore entourés de barbelés sur terrain miné, donc j'ai pu lire de quoi donc qu'il s'agit.

Impossible pour le néophyte que je suis d'avoir le moindre avis avisé sur votre découverte. Mais ce qui frappe mon imaginaire avant tout, c'est qu'on sent bien intuitivement qu'en effet les hommes
de cette époque devaient forcément entretenir avec les ombres un rapport particulier. Quand on ne s'éclaire qu'avec le feu, en s'abritant dans des endroits aussi magiques que les grottes, on doit
être particulièrement réceptif aux voix des ombres dansantes. Ce qui rend votre hypothèse non seulement très plausible mais avec des gros morceaux de poésie dedans en prime. Bravo !

Adrien Nil 14/01/2013 23:13



C'est trop gentil !



Arsene Desbois 14/01/2013 13:00

Oui, et bin quoi ?! C'est comme ça que je dessine pour mon blog, mais avec une lampe de poche bien sur, la graisse est hors de prix.

:)

Adrien Nil 14/01/2013 23:13



Je me doutais bien que vous aviez un truc dans ce genre-là !



Poupoute 14/01/2013 12:57

Je viens de lire ça dans la Dépêche, excellent, inouï, remarquable ! L'étique argument de Jean Clottes tient d'autant moins que l'on parle ici d'une vaste période sur de vastes étendues et donc
probablement d'une multitude de techniques parmi lesquelles celle des silhouettes devait faire office de "High tech". L'est jaloux le Jeannot c'est tout!

Adrien Nil 14/01/2013 23:11



Ce n'est pas moi qui le dis !



Zol 14/01/2013 11:58

Ah, et bonne année à vous !
Une année qui sera peut-être riche pour vous au niveau médiatique !

Adrien Nil 14/01/2013 23:09



Peut-être ! ^^



Zol 14/01/2013 11:56

C'est une très bonne nouvelle, que vous soyez de plus en plus entendu, même si vos théories ne plaisent pas à tout le monde.

Cependant, dans le résumé du 4ème de couverture, un détail me gêne : le mode "affirmation" de la phrase "lève le voile sur la plus vieille énigme de l'Humanité". Je trouve que c'est un peu
précipité.

Pour ma part, autant je suis convaincue par le moyen de faire ces peintures (à l'aide de rétroprojection), autant je suis mitigée sur les raisons de telles peintures.
Mais cela, je pense que personne ne saura vraiment pourquoi ils ont peint tous ces animaux sur les parois.

Adrien Nil 14/01/2013 23:09



Merci Zol ! La 4e de couv ( comme le titre d'ailleurs) sont en partie des choix de l'éditeur... mais on va dire que le voile est un peu levé, et non pas complètement
ôté ! ( ce qui est beaucoup plus affriolant)