Adrien Nil

Adrien Nil

Le blog de Vertron, avec des tas de trucs dessinés.

Fin de Parthie 10

Publié par Adrien Nil sur 9 Septembre 2012, 22:29pm

Non, je n'ai pas abandonné ce feuilleton. J'avais juste un peu de paresse après mes vacances pour dessiner l'épisode suivant...(peut-être allez-vous comprendre pourquoi....)   Quoi qu'il en soit, c'est reparti !

 

Résumé : Nil et Nelsia , bien que menacés par un ennemi invisible, décident de faire du tourisme dans Babylone . ( c'est vrai que ce serait bête de s'en priver si on a l'occasion.)

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Suite

Commenter cet article

Piemni 14/09/2012 23:33

C'est vrai. Toutefois, j'ai du mal à lui reprocher de croire et présenter comme vrai ce que tous ses contemporains ou presque pensaient véridique…

Mais je suis tout à fait disposé à croire, de mon côté, comme vous le proposez, qu'il fût passé à côté des jardins suspendus, peut-être même sans les juger dignes d'être mentionnés. D'ailleurs, il
dit plusieurs fois qu'il ne parlera pas de telle ou telle chose parce que tout le monde la connait, il est aussi possible qu'il en tût d'autres sans l'annoncer au préalable.

Adrien Nil 14/09/2012 23:49



Nous sommes entièrement d'accord !






Piemni 14/09/2012 22:59

Oh ! Je me garderais de prendre partie dans la controverse sur la localisation des jardins suspendus de Sémiramis, mais je trouve troublant qu'Hérodote n'en parle pas alors qu'il décrit assez
précisément la ville. Peut-être ces jardins n'étaient-ils, à son époque, déjà qu'un potager moisi !

Adrien Nil 14/09/2012 23:25



D'un autre côté, si l'on considère qu'Hérodote  affirmait (très sérieusement) que le vent pouvait féconder les juments au printemps , on peut raisonnablement
considérer que son témoignage n'est pas fiable à 100%... il n'est donc pas impossible que la présence d'une merveille du monde un peu décrépite ait échappée à ce grand distrait  !



Riff 14/09/2012 21:39

Adrien nous fait un classique "syndrome de Paris"... c'est cette forme soudaine de dépression qui touche les japonais en visite dans notre capitale, quand ils se rendent compte que le Paris qu'ils
imaginaient n'a rien à voir avec la triste et grise réalité!
hé oui, c'est bien dommage d'arriver avec 50 ans de retard par rapport à l'époque de splendeur de la ville... courage Adrien, on est avec vous! :D

Adrien Nil 14/09/2012 22:40



Belle analyse, très bien vue !  ( A ceci près quand même que Nil et Nelsia n'arrivent pas avec 50 ans de retard sur les fastes babyloniens, mais carrément
plusieurs siècles après ! ) En gros le même écart que nous avec la grande muraille de Chine ! )



Piêmni 11/09/2012 14:50

Je me demande bien ce que peut vendre le papa de Mammuz… je sens que ça doit pas forcément être joli, joli. Pavot, esclaves ?… (J'exclue les bébés phoques, à Babylone, j'y crois pas trop.)

Mais je vois que vous suivez la théorie qui place les jardins de Sémiramis à Babylone et pas dans une autre ville. En tout cas, j'ai récemment lu la description de Babylone par Hérodote (qui ne
parle pas des jardins, hé !), c'est impressionnant, mais le dessin l'est encore plus, on voit plus la démesure (remarquez : d'après la traductrice, Hérodote s'est un peu emballé en parlant des
remparts de 80 kilomètres de long, cent mètres de haut et vingt-cinq mètres d'épaisseur).

Adrien Nil 14/09/2012 22:37



Oui, après avoir pas mal lu sur le sujet, je continue à croire que les jardins suspendus de Babylone étaient bien à Babylone ( même si d'autres théories récentes
imaginent autre chose) ;


C'est vrai que Hérodote a dit pas mal de bêtises, mais c'était pour impressionner ses contemporains  ( le Paris Match de l'époque, quoi) . N'empêche que pour
que ces jardins soient classés comme une des merveilles du monde (de l'époque), entre les Pyramides d'Egypte  et le phare d'Alexandrie dont on a retrouvé récemment des restes gigantesques,
il faut croire que ces jardins " suspendus" étaient vraiment impressionnants ! 



Sigismond Bien-Aimé 10/09/2012 20:15

Aaaah ! Merci beaucoup, Monsieur Vertron !
Très belle visite de la ville, et en effet, certaines images ont dû vous demander de vous vous y reprendre à plusieurs fois pour aboutir à un résultat satisfaisant.

Adrien Nil 14/09/2012 22:31



Merci Sigismond. Non, Généralement, dans ces aventures, le premier jet est le bon ( ou pas, d'ailleurs) .La difficulté, c'est juste de trouver l'énergie pour avoir
envie de s'y remttre, lorsqu'on a dans la tête plein d'autres projets !