Adrien Nil

Adrien Nil

Le blog de Vertron, avec des tas de trucs dessinés.

Des bleus à lames 3

Publié par Adrien Nil sur 17 Mars 2010, 09:10am


Résumé : Où en sommes-nous ? Ah oui, Nil et Nelsia viennent de débarquer dans un monde nouveau. Nelsia a d’ailleurs trouvé de quoi se réchauffer. Un nectar apparemment… ah au fait tiens la semaine dernière, j’ai bêtement oublié une case, qui était faite. Bon, la voilà quand même, (un peu tard, c’est vrai.)


Fichier hébergé par Archive-Host.com

Ensuite ils sont sortis de la grotte et Nelsia a dit « la vache ! ». Ce qui manque d’exactitude parce qu’en fait, ce qu’elle a vu… c’est ça :

Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Suite

Commenter cet article

FAUGIER 23/03/2010 10:03


J'vous dis ! Qui dit Pictes dit MERLIN, roi ARTHUR.... Y vont le rencontrer le savant de l'époque.... si si.....


Adrien Nil 24/03/2010 00:04


Belle intuition ! Mais sauf erreur... Merlin et le roi Arthur, c'est quand même quelques siècles plus tard : nous sommes encore à la fin du monde gallo-romain...pas
encore dans le haut Moyen-âge! 


Gopi 22/03/2010 19:15


Encore une aventure passionnante! Je ne connaissais pas cette civilisation.


Adrien Nil 22/03/2010 22:27


Tiens ! Le retour de Gopi, un ancien fidèle, bienvenue à nouveau, Gopi !


Ethelbert 22/03/2010 11:29


"Pictes et pictes, alcool et grammes", vu comme c'est parti pour Nelsia. ;)


Adrien Nil 22/03/2010 22:26


Ah ah ! Bon titre aussi... mais le petit écart de Nelsia ne mérite quand même pas ça !


Zordar 20/03/2010 16:24


... sans oublier leur fameux cri : hippie picte hourra !


Adrien Nil 20/03/2010 23:32


... qui aurait pu constituer un bon titre ! ( mais je ne voulais pas du mot pictes dans le titre pour ne pas gâcher le suspense. J'avais pensé aussi à "pictes et
pictes et colegram". Mais comme il n'y avait pas de trace de colegram dans cette histoire, j'ai renoncé.)


Saar 20/03/2010 15:34


Pour le bleu: en ancien anglais "vaed" ou d'autres mots en v- avec un d ou t au milieu, signifie "guède" (ressemblance avec vitrum?)... Et peut-être était-il mélangé à un vert ou à de la boue riche
en minéraux pour changer un peu la teinte? Ce pourrait aussi être du cuivre (plutôt que du fer) qui est à l'origine du lapis-lazuli peut-être avec du charbon... Et il y a énormément de plantes qui
donnent une couleur bleue...


Adrien Nil 20/03/2010 23:29


Très intéressant ! Oxyde de cuivre, vous avez raison probablement. Mais  le mot essentiel  à retenir dans ce que vous dites c'est "peut-être". Ce qui fait
que nous ne saurons jamais (sauf découverte achéologique fantastique) la vraie réponse !
(C'est pas grave, l'important, c'est de continuer à s'amuser à supposer... )


Marg 19/03/2010 10:31


J'adore les petits commentaires !


Adrien Nil 20/03/2010 23:25


Oui, moi aussi !


Ethelbert 18/03/2010 21:20


Sur le "bleu égyptien", je viens juste d'apprendre ceci - par le biais d'une liste de diffusion égyptologique: http://news.wustl.edu/news/Pages/20426.aspx

Bonne lecture !


Adrien Nil 18/03/2010 22:11


Merci beaucoup, je vais lire ça avec intérêt ! ( Juste le temps de remettre la main sur mon dictionnaire d'anglais parce que ça semble quand même un plus ardu que les
Beatles...) 


SAD 18/03/2010 12:13


je viens de comprendre en partie le titre de cette nouvelle aventure... bon choix!!!


Adrien Nil 18/03/2010 22:09


Merci ! On a déjà les bleus à lames... manquent encore les bleus à l'âme...ils viendront !


SAD 18/03/2010 12:10


ben le bleu c'est du jus de fleur de chardon!!! non j'rigole...
vous avez super bien dessiné la pierre d'Aberlemno, je l'ai reconnue tout de suite!!!
Yes j'avais trouvé!!!


Adrien Nil 18/03/2010 22:08


Bravo pour votre coup d'oeil ! ...le reste est beaucoup plus fantaisiste question lieux... je n'ai malheureusement pas eu la chance de visiter le coin !


Clair de Plume 17/03/2010 17:39


Intéressant. Et de quelle substance tiraient-ils ce pigment bleu ?


Adrien Nil 17/03/2010 18:46


Question très intéressante, que je me suis posée aussi, étant passionné par l'histoire des pigments. Jules César ne donne aucune autre précision que le mot "vitrum"
qui est difficile à traduire. On pense évidemment à l'indigo ( tiré dans cette région de la guède , et non de l'indigotier indien) mais cela donnerait un bleu un peu terne. Rien n'empêche de penser
que le secret de certains oxydes de fer se soit perdu : on n'est toujours pas capable de dire précisément comment était fait le fameux "bleu égyptien" qui décore les sarcophages... Donc on va
supposer qu'il s'agit du même bleu, à jamais perdu.
On peut se reporter à l'article "pastel des teinturiers" de Wikipédia pour des précisions sur ce sujet.


Harmoos 17/03/2010 13:11


pas mieux que samuel :)
l'album c'est pour quand ?


Adrien Nil 18/03/2010 22:07


ah oui c'est vrai, faudrait que je m'en occupe...( ah la la la flemme que j'ai d'essayer de vendre ma soupe...)


Ethelbert 17/03/2010 11:46


Excellente réplique de Nelsia; je m'étais fait la même remarque en voyant certaines représentations et reconstitutions sur ce peuple. ^^


Adrien Nil 18/03/2010 22:06


Notons toutefois que les pictes n'ont pas adopté l'usage du gros bonnet blanc !


Samuel 17/03/2010 11:13


La suite, la suite.


Adrien Nil 18/03/2010 22:05


Mercedi en principe ! ( Je sais, c'st un épisode court, mais il y avait pas mal de trucs à dessiner !)