Adrien Nil

Adrien Nil

Le blog de Vertron, avec des tas de trucs dessinés.

Des bleus à lames 14

Publié par Adrien Nil sur 2 Juin 2010, 08:03am

Résumé : Nelsia vient de confectionner une recette abominable pour degoûter les barbares. De son côté, Nil tente de mettre en fuite le dragon. La routine, quoi.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Bon, ça c'est réglé. A Nil à présent :

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Suite

 

 

 

 

 

Alors : concernant le « haggis », rien à ajouter tant ce plat traditionnel écossais est célèbre. ( A part le fait que tous les ingrédients ( cœur, poumons, foie de mouton, graisse de bœuf, avoine, oignons etc…) utilisés par Nelsia rentrent bien dans la confection de cette recette… heu… particulière.

J’ajoute que si on le sert aujourd’hui avec une purée de pommes de terre, traditionnellement, (avant l’importation de la pomme de terre en Europe) selon de nombreux bouquins, c’est bien d’une purée de navets qu’il était accompagné.

 

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Photo :Haggis, par Jonathunder -Source :wikipedia (licence Creative Commons Paternité )

 

 

Quant aux murs vitrifiés, c’est un peu moins connu mais très sérieux :

L’article de Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Mur_vitrifi%C3%A9 consacré à ce mystère est tordant : on y lit ( je vous jure que je n’invente rien) que ce phénomène incompréhensible, que l’on n’est jamais parvenu à reproduire nécessite des moyens inimaginables même à notre époque : la fusion du granit demande par exemple une température proche de 1300°, température que l’on ne peut atteindre de nos jours suffisamment longtemps pour faire fondre la pierre qu’en ayant recours à un four : or les portions de murs vitrifiés que l’on trouve dans presque toute l’Europe sont parfois immenses (notamment en Ecosse). Toutes les tentatives de reconstitution du phénomène se sont soldées par des échecs.

 

Ce qui me fait rire dans l’article de Wikipédia, c’est qu’on nous y explique en gros que ce phénomène ne peut être ni naturel, ni artificiel. Et plus loin, qu’il n’est ni volontaire, ni involontaire… Extrait :

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

 

 

Pour terminer dans le même esprit, je vous affirme à mon tour sans complexe que l’histoire que je vous raconte, en l’état actuel des connaissances , n’est ni vrai, ni fausse.

Bien au contraire !

N’hésitez pas à me faire part de vos propres hypothèses pour expliquer ce mystère ( dont on sent qu’il agace un peu les scientifiques quand même, et c’est ça qui est drôle ) !

Bonne journée.


Vertron



ps : ah oui, tiens au fait, nous sommes exactement arrivés à la moitié de cette histoire !

Commenter cet article

Zordar 06/06/2010 21:52


Devant une panse de brebis farcie, j'userais d'une autre arme que le whisky : la fuite en rase campagne !


Adrien Nil 09/06/2010 09:57



Mais l'un n'empêche pas l'autre !



Poupoute 06/06/2010 09:45


Vous voyez comme l'on préjuge parfois... j'étais persuadé que c'était l'installation du haggis dans les chaumières qui avait poussé les écossais à parcourir le vaste monde de façon agressive et
sans pitié alors qu'au contraire vous semblez dire que cela aurait participé d'un certain apaisement des moeurs, conduisant ce peuple admirable vers une certaine normalité si ce n'est cette manie
qu'ils prirent ensuite de porter des jupettes.


Adrien Nil 09/06/2010 09:57



Tiens oui, j'ai oublié les kilts dans cette histoire !



vic 05/06/2010 18:53


Je viens de lire 2 planches de suite, j'aime beaucoup la vignette ou un Nil subitement bodybuildé s'efforce d'occire le monstre, et le commentaire qui l'accompagne :-)

Peut-être que la vitrification des murs était purement esthétique. Imaginez une forteresse en haut d'une colline brillant au soleil d'éclats verts et bleus. Impressionnant. Les habitants de ce
château en connaissent surement un rayon en magie, moi je réfléchirais à deux fois avant de l'attaquer.

Peut-être aussi que la vitrification, en faisant fondre la surface de la pierre la rend plus lisse et empêche de l'escalader facilement.

Pour le côté technique, maitrisaient-ils la production du fer à l'époque ? Le fer fond à plus de 1500°C, si oui ils ont pu appliquer les mêmes méthodes pour obtenir la température nécessaire à la
vitrification.


ain 09/06/2010 09:56



En tout cas, je pense comme vous que cette époque où l'on découvrait toutes les possibilités du feu ( le travail du métal et l'invention de l'acier notamment) a été
propice à d'autres découvertes, dont certaines ont dû être oubliées depuis. Les murs vitrifiés en sont sûrement une trace... 



kirin 05/06/2010 11:03


BOnjour,

vivement la suite :)
j'en ai déjà mangé pendant un séjour en Ecosse, et bien, pour être franc c'est pas mauvais, c'est une espèce de farce en fait, un peu comme celle des tomates farcies (pour donner une idée
approximative parceque le gout est différent qd même).
J'en ai pris avec des frites (ok pas puriste le gars)
Et bien j'ai aimé.

A bientôt.

PS : est ce que votre mise en forme "éditable" avance bien ?


Adrien Nil 09/06/2010 09:54



Heu...ça avance...doucement....



MadMarc 04/06/2010 15:29


Votre histoire est en fait à la fois vrai et fausse et c'est quand on la lit qu'elle bascule dans un de ces états.


Adrien Nil 04/06/2010 18:27



Ca alors, c'est exactement ce que m'a dit mon voisin ! ( Marcel Schrödinger ou un nom comme ça. Au fait , faut que je pense à nourrir son chat).



chris 04/06/2010 01:05


Et si les pierres avaient été mises en contact avec de la lave en fusion ??


Adrien Nil 04/06/2010 18:26



Aaah , bonne idée, mais c'est un matériau assez difficile à trouver quand il n'y a pas de volcan (actif) à proximité !



Aurel 03/06/2010 17:28


aaahh vous exagérez tous, la......
c'est bon le haggis! bourratif et épicé certes mais rudement bon!

Cependant je dois reconnaitre que je ne connaissais pas les ingrédients précis quand j'en ai mangé... Juste le "panse de brebis farci" qui est plutôt rigolo comme nom!

;)


Adrien Nil 03/06/2010 19:50



J'aimerais bien goûter un jour comme vous ! ( Précisons quand même que la panse elle-même ne se mange pas, c'est juste l'enveloppe du hachis...)



Riff 03/06/2010 00:41


la mauvaise nouvelle dans tout ça, c'est que le clan qui a capturé Nelsia ne va plus vouloir se passer d'elle...


Adrien Nil 03/06/2010 19:49



En effet ! ...c'est d'ailleurs ce que nous verrons dans le prochain épisode !



dural 02/06/2010 23:20


Ah ok, autant pour moi, j'ai cru que ça rendu les murs solidaires. Peut-être qu'ils cramaient conscienceusement leurs villes quand ils les quittaient (ou pillaient) alors.


Adrien Nil 03/06/2010 00:10



Peut-être , mais ce qui est étonnant, c'est que cette vitrification ne se constate que sur certaines parties de mur, et non sur les ruines entières... et que les
autres parties n'indiquent pas de trace de combustion. C'est agaçant ce mystère, hein ?



Saar 02/06/2010 23:14


Sauf qu'à l'inverse des chinois, on ne voit pas la raison de cette "avance" technique. La vitrification, selon l'article, ne fait que fragiliser les murs. Une bactérie, peut-être? La couleur verte
est intrigante, je trouve.


Adrien Nil 03/06/2010 19:49



Je crois que la couleur verte ou bleue est la couleur naturelle du verre avant traitement au manganese pour le rendre transparent, ce n'est donc pas le plus
intrigant de l'histoire, contrairement en effet au "pourquoi faire ?".



Dural 02/06/2010 23:11


En même temps, pour les murs vitrifiés, je me souviens d'un documentaire sur la Chine de l'époque où ils enterraient leurs empereurs avec 8 000 statues soldats.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mausol%C3%A9e_de_l'empereur_Qin
Et selon le documentaire, les techniques qu'ils utilisaient pour fabriquer leurs aciers n'ont été redécouverts qu'à l'âge de la révolution industrielle en Europe, et avaient été oubliées en Chine
depuis. Pas possible d'expliquer autrement la présence de certains métaux. C'était pas trivial comme techniques d'ailleurs. Donc on peut supposer qu'ils connaissaient des techniques qu'on a oublié,
ou qu'on sous-estime les techniques qu'ils possédaient.


Adrien Nil 03/06/2010 19:45



Sur les techniques je vous rejoins, mais comme le dit justement le commentaire suivant , ça ne nous éclaire pas sur le but de l'opération !



Dr. Szadeczki 02/06/2010 22:15


J'ai ma propre hypothèse pour la vitrification des murs (mais attention, parce que c'est ardu, loufoque, sans beaucoup de fondements et quasiment irréalisable du point de vue technique).
Et si le verre de la vitrification de ces murs écossais n'était pas géologique mais d'origine organique ? Une microalgue unicellulaire (une sorte de plancton vivant dans les eaux froides). Cette
algue est capable de se synthétiser un squelette externe siliceux, qui ressemble étrangement à du vers.
Et si, pour une raison x ou y, cette algue fut très productive dans les lochs glacés écossais, se sédimenta au fond de l'eau tout en gardant l'aspect vitreux, et fut récoltée par des hommes qui,
par ailleurs, n'avaient rien d'autre à faire que de porter du bleu et des casques articulés frôlant le ridicule ?
Bon, bien évident, la probabilité de cette évènement est de une sur un million.
Mais, selon le narrativum (l'impératif narratif), ce qui a une chance sur un million de se produire se produit neuf fois sur dix...


Adrien Nil 03/06/2010 19:44



Belle hypothèse, mais qui ne serait valable pour l'Ecosse ! ( Car les vitrifications se constatent parout en Europe, parfois très loin des lacs glacés) mais l'idée
d'une origine organique me plaît bien !



Saar 02/06/2010 17:25


Et si c'était une vitrification naturelle? Ce sont des roches métamorphiques, donc exposées à de hautes pressions... Et si des sédiments s'étaient liés à ces roches de manière à former différentes
strates, certaines en granit, d'autre en ardoise? Non, c'est complètement farfelu... Et s'il s'agissait d'un autre phénomène qu'une vitrification? "Gris verdâtre", ça ressemble à l'oxydation ou à
une autre réaction chimique... Peut-être un inventeur génial type Archimède avait-il trouvé une substance très corrosive...


Adrien Nil 03/06/2010 19:42



J'aime beaucoup votre dernière idée !



frédéric 02/06/2010 15:21


Toujours aussi passionant ce rapport Histoire / histoire, bravo !
Quant à la panse de brebis farcie elle ne peut que faire penser des gens de ma presque génération, à Jacques Baudoin :
http://goo.gl/DDbS

chaleureusement

frédéric


Adrien Nil 03/06/2010 19:42



Merci pour le lien ! Je me souvenais de ce sketch ( il y a d'ailleurs une allusion cachée à cet humoriste oublié dans la phrase de Nelsia  " de grands garçons
comme vous", expression tirée d'un autre sketch du même : la table de multiplication. Hé hé, on s'amuse comme on peut !)  



Marie 02/06/2010 13:43


Un dragon étrange, venu d'un lac en Ecosse... Peut être un lointain ancêtre de Nessie ?

Sinon cette histoire de murs vitrifiés est complètement incompréhensible, et ton explication est très plausible. ( Il faut JUSTE admettre l'existence des dragons ^^ )


Adrien Nil 03/06/2010 19:40



Comme tu dis, Marie ! ( J'adore ton JUSTE !)



Harmoos 02/06/2010 13:34


des aliens, c'est toujours de leur faute !

enfin c'est pas étonnant, il y a beaucoup de chose qui n'ont encore trouver aucune explication scientifique dans ce monde


Adrien Nil 03/06/2010 19:39



Ah tiens pas bête ça les aliens ! ( On n'y pense jamais.) C'est sûrement ça ! 



dba 02/06/2010 11:27


Mieux qu'une hypothèse, une certitude :
l'emploi de Haggis en guise de mortier, voilà le secret de ces vitrifications !
Je vous garantie que la vue du Haggis de bon matin m'a vitrifié l'estomac ...

L'article de wikipedia est des plus intéressants. Toutefois, s'il est vrai que la vitrification y est d'abord présentée de façon comique comme ne pouvant être ni accidentelle ni volontaire, les
études sérieuses dont elle a été apparemment l'objet vont ensuite toutes dans le sens d'un procédé purement volontaire. Ce qui n'entame en rien l'épais mystère de leur découverte. Comment s'y
prenaient-ils et surtout pourquoi ? Au final, c'est assez vertigineux et assez triste de constater à quel point l'histoire de techniques visiblement répandues dans toute l'Europe, n'a pas réussie à
nous être transmise. Le feu de l'ignorance dévorant des siècles de savoir accumulé est un spectacle sinistre. Vous avez bien raison de le voiler de poésie et d'humour.


Adrien Nil 03/06/2010 19:38



Merci pour ce beau commentaire, j'ai exactement la même conclusion que vous.



sicca 02/06/2010 11:02


Ho ben ça crache à combien de degré un dragon ? ^^


Adrien Nil 03/06/2010 19:37



Heu... Ca dépend. (S'il crache à angle droit, environ 90°.)