Adrien Nil

Adrien Nil

Le blog de Vertron, avec des tas de trucs dessinés.

Chroniques 3: ceci n'est pas une chronique

Publié par Adrien Nil sur 9 Octobre 2009, 09:35am

Ou plutôt c'est juste une chronique de transition en en attendant une plus grande :

Fichier hébergé par Archive-Host.comFichier hébergé par Archive-Host.com 

Note suivante

Commenter cet article

vermine01 15/10/2009 00:22


je sais pas si ce tableau est une bonne blague (qui m'a plutôt fait rire) ou le debut de l'art conceptuel (qui me fait beaucoup moins rire surtout depuis que j'ai payé 12 neuros pour la biénnale de
Lyon (ceci est une chaise Fluxus))... ha ben non j'suis bete, je confond avec Duchamp :)


Poupoute 14/10/2009 11:40


Bah on peut trouver des précurseurs ou des inspirateurs à tout le monde et on s'en prive pas : A Freud, à Darwin, à Colomb, C'est très intéressant parce que ça permet de voir que dans le fond un
découvreur ou un créateur n'est rien si il ne dévoile pas aux yeux du plus grand nombre le nouveau monde qui va avec. Cette non-pipe a été l'ouverture d'un nouveau monde. Mais enfin c'est très
marrant de penser qu'il y a eu un accident surréaliste en pleine Renaissance :)


la noune 13/10/2009 18:41


Ceci n'est pas un commentaire ^^


Aurel 13/10/2009 15:33


tiens j'y pense comme ça tout d'un coup! pour éviter les problème juridiques du a la reproduction du tableau, vous auriez pu le reproduire et écrire dessus : "ceci n'est pas un reproduction"
élémentaire cher professeur tronv


Piêmni 09/10/2009 23:34


On apprend des tas de choses en vous lisant, c'est toujours aussi bien ! Et même si vous ne retrouvez pas, un jour, vos sources, n'hésitez pas à passer outre et publier tout de même : au pire, on
ne vous croira pas, mais on s'amusera en vous lisant.
Vous instruisez en plaisant, comme on dit. Et en plus, c'est le genre de futilités que j'adore, qui permettent de frimer en société (ou « briller en soirée mondaine », pour reprendre les termes de
kerlu).
Donc, continuez !


Adrien Nil 10/10/2009 22:33


Briller, pas sûr, frimer, peut-être un peu. ( Surtout quand on donne les sources dont tout le monde se fiche, en effet) mais là j'essaierai quand même de les donner
dans la mesure du possible, mais surtout parceque les retrouver m'obligera à vérifier que je n'ai pas trop déformé sans le vouloir ce que j'ai pu lire il y a un certain temps. C'est drôle
d'ailleurs de voir combien, quand on les relit, les anecdotes ne sont pas EXACTEMENT ce dont on se souvenait. La mémoire déforme !
Merci pour vos encouragements !
 


Riff 09/10/2009 19:16


c'est génialement anecdotique!!! ça va me permettre de briller en société la prochaine fois que je vais à Bruxelles!!!merci professeur Tronv! :D


Adrien Nil 10/10/2009 22:29


Le professeur Tronv est votre humble serviteur.


kerlu 09/10/2009 18:46


Huhu, c'est drole et bien ecrit avec en sus quelques anecdotes pour bien briller en soiree mondaine. J'aime bien :D


Adrien Nil 10/10/2009 22:28


A en croire mon expérience, le gars qui raconte ce genre d'anecdote dans une soirée mondaine recueille des sourires polis ...et l'arrière pensée : penser à ne plus
inviter ce type qui se croit intéressant et qui fatigue tout le monde.(Mais bon, je ne suis sans doute pas un grand expert en soirée mondaine ! )


father_kojak 09/10/2009 17:33


Tiens, tiens... cette note ne m'est pas inconnue.
Je veux pas dire par là que j'ai déjà eu l'occasion de la lire ailleurs mais que j'ai simplement déjà entendu parler de cette histoire de chèvre se prennant pour un lion...
Que de choses intéressantes...
J'en redemande bien davantage !


Adrien Nil 10/10/2009 22:24


Sérieusement, si vous retrouvez l'endroit où vous avez déjà entendu parler de cette histoire, ça m'intéresse beaucoup !


sicca 09/10/2009 17:29


Excellent ! Ceci dit je ne suis pas un lecteur là mais une suite de bit qui impose mes pensées ^^


Adrien Nil 10/10/2009 22:23


Je m'en doutais : les lecteurs n'existent pas !  Vous n'êtes tous qu'un robot qui fait semblant de lire mes notes.
Ca tombe bien, moi aussi, et  je fais semblant de dessiner, alors que je ne suis qu'un logiciel truffé de bugs.


dba 09/10/2009 17:02


Alors primo moi aussi je suis fan ! Ca, c'est dit.
Secundo, ça m'amuse de voir combien ces "petites" chroniques de transitions demandent de nombre de cases pour exister du fait qu'elles ne peuvent bénéficier des publications précédentes en guise de
préparation du lecteur contrairement au "grandes" chroniques qui peuvent ainsi se permettre d'être plus concises. De sorte que le plaisir me semble encore plus grand dans les petites chroniques et
plus petit dans les grandes.
Tertio, que ce ne soit pas une raison pour retarder la publication des grandes chroniques !


Adrien Nil 10/10/2009 22:20


J'ai l'impression que vous nommez "grandes chroniques" les grandes  aventures à suivre ?  . Non non, moi je parlais de notes plus ou moins longues. Les "
grandes aventures" sont en sommeil pour l'instant, le temps de retrouver l'envie...pour l'instant les notes isolées me font davantage rire moi aussi. Si ça vous plaît, tant mieux !
En fait, pour ces notes j'avais des idées diverses et variées mais je crois que la formule des anecdotes authentiques développées ainsi de manière un peu délirante a l'air de bien brancher les
habitués...je vais donc poursuivre ça  ainsi un petit moment  ( ça m'arrange, j'en ai plein en réserve, et ça m'oblige à dessiner des trucs bien variés à chaque fois... ce qui est le but
secret de ce blog, vous l'aviez compris)


Samboyy 09/10/2009 15:14


Surtout, mais surtout, ne t'arrête pas !!! O_O


Adrien Nil 10/10/2009 22:12


Quel encouragement..heu ... encourageant ! Merci Sam !


Aurel 09/10/2009 12:41


haha tres bon!

mais si c'est une petite chronique, que sera la grande?? :)


Adrien Nil 10/10/2009 22:11


En fait, c'est juste un repère à moi : petite chronique = 18 cases ou l 'équivalent ; grande chronique = 27 cases oul 'équivalent ( 3 pages au lieu de deux
quoi)


SAD 09/10/2009 12:31


je suis fan (mais je ne suis pas une carotte) ça y'est!!!pourtant je me cultive ici!!!


Adrien Nil 10/10/2009 22:07


Ca c'est drôle parce que dans la prochaine chronique il sera (un tout petit peu) question de carottes !