Adrien Nil

Adrien Nil

Le blog de Vertron, avec des tas de trucs dessinés.

L'Ile des plaisirs 35

Publié par Adrien Nil sur 27 Mai 2009, 08:26am

Résumé : Tandis que Nil doit affronter le double du roi sous la forme d'un énorme taureau blanc, voilà que Menon, peintre  du roi, entreprend de séduire Nelsia. Y parviendra-t-il ?( Tout cela est bien inquiétant.)



Fichier hébergé par Archive-Host.com Suite

Commenter cet article

Poupoute 31/05/2009 11:50

oh non là c'était pas de la culture (d'ailleurs la culture j'vais la chercher dans wikipedia ou google en général, je ne connaissais pas du tout la culture minoenne par exemple) c'est juste une déduction : euh l'gars y peint des gonzesses, vl'à qu'y's'prend une tourte mémorable par l'une d'elles, après y peint plus que des natures mortes, normal :)

Adrien Nil 03/06/2009 11:20


C'est vrai qu'un vase avec des tulipes, c'est peut-etre moins excitant mais c'est nettement moins dangereux !


Praglik 30/05/2009 05:58

Je sais pas si tu fais pareil Adrien, mais quand je lis une BD que je trouve magnifique, je ne commente pas chaque planche ;)

Soit un peu indulgent avec tes lecteurs :p

Adrien Nil 30/05/2009 09:57


Vous avez raison, c'est de la mauvaise foi (d'ailleurs je ne laisse presque jamais de commentaires ailleurs !) mais que voulez-vous, c'est humain, je crains parfois
que le silence signifie :" bof...".


lanoune 29/05/2009 19:52

... j'ai hate de voir si tu t'es également inspiré de fresques minoennes pour la suite de cette épreuve... ça promet une jolie scoliose à notre héro ! ^^

Adrien Nil 30/05/2009 09:54


Belle intuition ! Attendez la suite !


Riff 27/05/2009 22:33

wouah Kéribus, quelle culture de la Grèce antique!! c'est stupéfiant.
tout de même la finalité de cette cérémonie me rappelle la version médiévale, qui consistait à tenir en main une barre de fer rougie au feu sans se brûler (ce qui était sensé prouver pareillement que Dieu donnait raison au supplicié).

voilà, je suis content, moi aussi j'ai étalé ma culture générale, et je terminerais par ce proverbe " la culture, c'est comme la confiture : moins on en a, plus on l'étale!"

Adrien Nil 28/05/2009 21:55


...moi la culture façon Poupoute/Kéribus me plaît bien  parce qu'elle est aussi approximative et imaginée que la mienne !
Sinon , pour la culture, il y a la variante de Desproges : " La culture, c'est comme les parachutes. Quand on n'en a pas, on s'écrase."
( Sinon (encore ), dites donc, merci à vous deux parce qu'on peut pas dire que je croule sous les commentaires ces temps-ci...!)


Poupoute 27/05/2009 12:30

Oui de toute évidence Nelsia préfère avec raison le catch à la corrida, quelle belle prise ! :D De plus historiquement je crois qu'on peut dater de cet instant le début de la seconde période artistique de Ménon, où il ne se consacra plus désormais qu'aux natures mortes :)

Adrien Nil 28/05/2009 21:52


Merci pour ces précisions, Mr poupoute... d'autant plus admirable que Ménon n'a laissé strictement aucune trace de son passage jusqu'à notre époque (il eut un
homonyme, contemporain de Socrate, mille ans plus tard et c'est tout). Je suis donc édifié par votre érudition !