Adrien Nil

Adrien Nil

Le blog de Vertron, avec des tas de trucs dessinés.

L'Ile des plaisirs 29

Publié par Adrien Nil sur 6 Mai 2009, 08:53am

Résumé :  C'est affreux : deux serpents viennent d'apparaître aux pieds de la princesse Ariane.


Fichier hébergé par Archive-Host.com Suite

Commenter cet article

Phil 30/05/2009 17:42

Allez, courage! Sûr que çà ne doit pas être drôle tous les jours, mais sincèrement ton travail dégage un plaisir de lecture évident. Tu as visiblement un fan club, dans lequel je m'inscris volontiers. Au plaisir de te lire encore et encore

Adrien Nil 03/06/2009 11:18


En plus si, c'est drôle tous les jours, c'est juste que c'est un rythme parfois un peu rapide pour la vie quotidienne ! Merci à vous !


lanoune 11/05/2009 20:16

Un petit hommage à sieur Vertron, un peu malmené ces dernières planches sur son style, ses textes ou sur ses dessins... qui, comme nous tous, je présume, pris par la "vraie" vie et ses tracas ( métro, boulot, dodo, impots et bobos.. ) réussit à nous sortir trés régulièrement une planche inventive, colorée, s'appuillant sur une recherche de bases historiques, habilement transformées en jubilatoires et burlesques aventures pour deux héros sympathiques et inédits... Voici un BD blogeur qui donne envie de venir et revenir faire une petite visite. En un mot, merci !
ps : et j'aime bien les bras, en plus, par ce que pour étirer ainsi un serpent et le rendre suffisament " scisaillant" pour décapiter son compère, ben, vaut mieux le mouvement du lancé de marteau que du lob de tennis.

Adrien Nil 11/05/2009 20:35


Vous avez raison : c'est vraiment-trop-injuuuuste (mode Caliméro). (Dieu merci , habitant en Bretagne, j'échappe au metro, mais hélas pas au reste (surtout pas aux
impots d'ailleurs)).
Merci pour votre soutien, Lanoune ! J'essaie de prendre les critiques (quand il y en a, ce qui quand même assez rare ) comme des marques d'intérêt vis-à -vis de cette histoire imparfaite mais (pour
l'instant) régulière...ce qui n'est pas toujours marrant à assurer ! 
Enfin bon, personne ne m'oblige, non plus !


Riff 07/05/2009 15:25

désolé pour mon commentaire désobligeant. sinon, je reconnais qu'on sent bien la pauvre Ariane toute retournée avec son teint de craie juste après le danger!

Adrien Nil 07/05/2009 22:12


En ce qui concerne le mouvement de Nelsia (plus proche de celui d'un lanceur de marteau que de celui d'un tennisman), même s'il est probablement améliorable, il prend
son sens si l'on voit les deux cases juxtaposées (comme sur une vraie planche de BD) - les tracés du mouvement des deux cases se raccordent en effet à peu près correctement).


flauna 07/05/2009 05:00

Ah mais quelle censure ! Nelsia était visiblement plus opulente et fièrement conquérante que le récit ne le suggère ! On nous ment ! On édulcore ! On aseptise ! Et que faisait-elle vraiment avec Ariane, jouait-elle à la fusée ou bien s'amusait-elle à lui tirer la petite ficelle ? Les archéologues révèlent ce que les conteurs camouflent ! La vérité doit toujours être nue ! Nelsia aussi. (j'ajoute que si vous croyiez un petit peu à vos histoires, vous auriez eu tout avantage a dessiné Nelsia telle qu'elle fut sculptée ; c'est le pari élémentaire et pascalien que tout pygmalion en puissance doit faire).

Adrien Nil 07/05/2009 10:09


" Nelsia était visiblement plus opulente et fièrement conquérante" dites-vous.
Mais qu'en savez-vous ? Il semblerait que la modernité de nos habitudes en matière d'information vous fasse perdre de la clairvoyance : la sculpture présentée en dernière case n'est pas une
photographie prise sur le vif avec un téléphone portable  ! ...mais bien une oeuvre d'art réalisée, selon tout probabilité bien des années plus tard, après que des centaines de récits de cet
exploit transmis de bouche à oreille  aient déformé, arrangé, adapté cet épisode , à l'instar des miracles réalisés par d'autres héros ! Et rien de moins étonnant dans le fait que
l'artiste-sculpteur  ait imaginé Nelsia selon ses propres canons esthétiques. (Veronese habille tous les protagonistes de ses scènes évangéliques ...à la mode vénitienne !)
Donc je vous rassure : aucune censure dans mon récit, au contraire, une rigueur absolue. Et tout dans le tempérament de Nelsia lui interdirait de porter une tenue si peu adaptée à notre époque (ou
bien, on la verrait habiter d'autres types de sites ou de blogs, peut-être plus conformes à vos attentes et vers lesquels  je vous invite à aller !)


Riff 06/05/2009 23:49

quand je dis la pose : je parle surtout des bras. en fait tu aurais pu t'inspirer d'un joueur de tennis en plein élan, ça aurais été bien... avec un serpent tenu par l'extrémité, et un peu plus mou... mais du coup, il te faudrait changer de format de case, et choisir une plus large, pour conserver l'ampleur de l'ellipse, et du mouvement.

Riff 06/05/2009 23:46

Sante : c'est un effet de style, on enjolive toujours les histoires, pour les faire devenir légendes...
Vévert mon cher, la case où Nelsia fait un moulinet avec le serpent est perfectible : la pose est trop raide et le serpent aussi, ce qui aurait été plus acceptable si Nelsia avait tenu l'animal par l'extrémité de sa queue... je ne discerne pas bien dans quel sens ça tourne...

Adrien Nil 07/05/2009 10:16


Vous n'avez pas compris ; c'est même  l'inverse : on déforme la réalité pour en faire des sculptures.
Quand à vos autre  remarques, je sais, tout est perfectible, mais il faut du temps pour ça,et j'ai choisi, (comme je l'ai dit plus haut) d'accepter les imperfections plutôt que de faire
mariner les lecteurs pendant des semaines autour d'un récit qui n'avance pas.


Sante 06/05/2009 14:38

Pourquoi avoir habillée Nelsia dans le récit si dans la vraie histoire, elle ne l'est pas tant que ça?!

Adrien Nil 07/05/2009 09:55


(Je vous réponds ci-dessous, en même temps qu'à Flauna qui fait une remarque assez proche)


Alice+HUGO 06/05/2009 11:27

Je viens de rattrapper mon retard(7 pages) et, ma foi, j'étais déçue que cela s'arrête !

Cette BD mériterair une large diffusion : instructive, haletante, pétrie d'humour ( j'ai adoré, entre autre, l'allusion à la Rollex ), d'une écriture impeccable, elle se pare, en outre, d'un esthétisme à la fois recherché et d'une candide beauté.

Bref, je suis fan !

Adrien Nil 07/05/2009 10:17


merci à vous !


Mine 06/05/2009 11:13

Toujours aussi agréable à lire, et toujours aussi drôle, ce récit. Il y a évidemment un fan club de Nil -ses lunettes sont irrésistibles- mais existe t-il celui de la voix off ? Car décidément, elle aussi, c'est un personnage !

Adrien Nil 07/05/2009 10:19


...c'est très gentil. Mais je ne suis pas sûr que la voix off ne deviendrait pas rapidement insupportable si elle s'apercevait qu'on l'écoute trop attentivement
!