Adrien Nil

Adrien Nil

Le blog de Vertron, avec des tas de trucs dessinés.

L'île des plaisirs 7

Publié par Adrien Nil sur 11 Février 2009, 09:15am

Résumé : On vient  d'enlever Nelsia en vue d'un "sacrifice".C'est profondément scandaleux.



Fichier hébergé par Archive-Host.comSuite

Commenter cet article

Aurélien 16/02/2009 21:41

Et où est passé le disque de Phaïstos dans tout cela ???
Je le vois nulle part, j'espère qu'Adrien l'a pas casser en tombant....

Sante 14/02/2009 14:12

Je suis curieux de connaitre ta théorie au sujet de l'existence du minotaure!

Damien 13/02/2009 12:46

ahalal ! Après une semaine de lecture en continu de ce blog j'arrive malheureusement à la fin.
Il va falloir que j'attende comme tous le monde maintenant pour avoir la fin -_-

flauna 12/02/2009 19:50

bah nil, laisse tomber nelsia, la blonde est bien mieux et en plus ce n'est pas encore une !@x**$ de bonne femme comme nelsia.

cat-2 12/02/2009 01:45

-->Adrien Nil
J'avoue que pour une histoire qui a commencé dans le désert tout simple, c'est devenu beaucoup plus compliqué. Bien que, je ne m'en plaind pas du tout.
Franchement, tu voudrais nous faire perdre tout les nouvelles formes et décors acquis depuis, pour une nuit de brouillard! Juste en souvenir du bon vieux temps! Voyons, ça ne se fait pas d'enlever ainsi quelque chose auquel nous avons pris goût. ^_^

Riff 11/02/2009 23:25

roooh "plus que 45 pages à faire" écoutez-le donc... Vertron mon ami, seriez-vous si pressé de vous débarrasser de ce qui semble, à vous entendre, être une corvée?? :D

Adrien Nil 11/02/2009 23:34


->Riff : Une corvée, non..;mais je m'effraie moi-même à passer de plus en plus de temps sur mes pages (en dessin et en colorisation)...et je connais la suite du
scénario, plein de pièges-à- temps...Vous avez raison, c'est ridicule. Qui m'oblige à continuer ? Mais je veux connaître la suite, moi...Tout ça c'est la faute à Nil et Nelsia : je les avais placé
au départ dans un désert pour être tranquille, et ils n'en font qu'à leur tête... bon , l'aventure suivante aura lieu dans le désert de Gobi, une nuit de brouillard.


Alice HUGO 11/02/2009 19:26

Toujours aussi palpitant avec, diamant sur la couronne ( la " cerise sur le gateau" ne fait pas le poids !),ces pépites d'humour dont on devient rapidement addict. Sans oublier la richesse des références historiques.

Bref, ce Blog, c'est de l'or en barre !

Vite ! La suite !

Adrien Nil 11/02/2009 22:28


Merci pour tous ces commentaires... ! Ils m'aident à affronter (sereinement ?) l'idée qu'il me reste plus de 45 pages à faire pour mener à bien cette histoire... Mon
dieu ! (comme dirait Nil).


Piêmni 11/02/2009 15:55

Bonjour. C'est la première fois que je poste sur ce blog, que je suis (avidement !) depuis quelques temps (depuis sa parution dans les LIDD, pour tout dire). Au début, j'ai été un peu rebuté par le nombre de pages à lire (on me comprendra, on me comprendre pas, mais je n'aime pas lire sur un écran), mais en fait, je les ai assez vite dévorées et j'attends impatiemment chaque nouvelle page !
Je tenais à féliciter l'auteur (dont, à ma grande honte, je ne sais pas si j'ai déjà vu le nom, auquel cas je l'aurais oublié…) pour les aventures de Nil et Nelsia. J'aime bien le trait, le personnage de Nil qui est assez amusant, les digressions de l'auteur (qui ont disparu, mais je ne me plains pas non plus), les histoires qu'il arrive au couple de héros, les énigmes de l'Histoire résolues aussi facilement par l'auteur, etc.
Bref : bravo !

dba 11/02/2009 14:34

Mais Thésée vous à la fin !

Kalumis 11/02/2009 12:30

Nan mais vraiment le chic pour tomber dans des situations infernales XD ça promet n'empêche ... je me demande presque si c'est pas plutôt au minotaure d'avoir peur de Nelsia dans cette histoire XD

Aurel 11/02/2009 11:48

ah il pourrait s'essuyer la bouche le seigneur nil... c'est pas très classe!

Poupoute 11/02/2009 10:37

Pas de panique : Si les minotaures sont de la famille des ruminants, ils sont herbivores. Donc si Nelsia ne fait pas trop sa tête de mule la tête de taureau ne sera pas trop mufle avec elle