Adrien Nil

Adrien Nil

Le blog de Vertron, avec des tas de trucs dessinés.

Mégalithes et mégalos 54 et postface

Publié par Adrien Nil sur 29 Novembre 2008, 11:57am

Fichier hébergé par Archive-Host.com


Postface


Voilà. Vous venez de lire 54 pages d’une Bd publiée deux fois par semaine pendant environ 25 semaines.

Au cours de ce temps de publication des aventures d’Adrien Nil et de Nelsia, je suis (en tant qu’auteur de ce blog ) resté relativement silencieux : c’est un principe que j’ai décidé de suivre depuis le départ, en considérant que ce qu’on raconte est généralement plus intéressant que ce qu’on explique.

A l’issue de cette petite aventure que constitue la réalisation et la publication sur la toile d’une histoire complète, je m’offre le luxe d’être pour une fois très bavard… Comme c’est exceptionnel, je suis sûr que vous me le pardonnerez.

Les paragraphes qui vont suivre sont donc là avant tout pour me permettre d’expliquer certains aspects de ce que j’ai souhaité faire, et les difficultés que j’ai rencontrées. Ils sont notamment destinés aux lecteurs silencieux qui se sont présentés ici le mercredi et le samedi. Parce qu’après tout, c’est sympathique de suivre un feuilleton sur le net, mais ça peut être amusant d’en savoir un peu plus sur ce qui passe par la tête de celui le fait.

Et aussi parce qu’il me semble qu’après 54 pages à essayer de faire en sorte que le lecteur ne soit pas trop déçu, j’ai bien le droit (pour une fois ?) d’être un peu ennuyeux.




Reprenons au commencement.

Lorsqu’on souhaite publier un album de BD, l’usage est bien établi. On écrit un scénario, un synopsis, éventuellement un storyboard (une espèce de découpage sous forme de croquis), on exécute magnifiquement deux ou trois planches, on fait quelques croquis alléchants des personnages principaux (sexy si possible)…et on envoie le projet ainsi constitué à un éditeur pour connaître son opinion. Dans la majorité des cas, il refuse. ( Il paraît, je n’ai jamais essayé) Et l’on essaie alors de trouver un autre projet, plus convaincant.

Quoi de plus triste ?

Considérant finalement (sans doute à tort) qu’il vaut mieux une chose imparfaite qui existe, qu’une chose parfaite qui n’existe pas (vaste question !), j’ai pris l’option de mener les aventures d’Adrien Nil sans aucun souci de publication, mais surtout pour connaître le premier ces aventures : dans le fond, je ne dessine pas tant pour plaire aux lecteurs que pour être le premier à m’amuser à lire ces histoires.




Mais de quoi parler ?


Tant qu’à m’amuser, j’ai préféré me pencher sur des questions dont on n’aura jamais la réponse, plutôt que sur les aléas de ma vie quotidienne, assez peu riche en surprises (pour moi en tout cas !)

Alors, de quoi parler ?

Heu…eh bien si possible de choses qu’on ne trouve pas déjà ailleurs, mieux écrites, mieux documentées, mieux décrites.

Il n’y en a pas beaucoup.

Le choix de confronter mes héros à des énigmes plusieurs fois millénaires me permet d’échafauder des hypothèses qu’aucun savant ne pourra contester tant qu’il n’aura pas prouvé le contraire. Et ça fait déjà bien plaisir : c’est pourquoi les deux premières aventures de Nil et Nelsia ont pris corps au Paléolithique supérieur ( la rencontre avec l’homme de Neandertal) et au Néolithique (les civilisations mégalithiques, dont on ne sait pratiquement rien).

Se pencher sur ces questions m’a obligé ( pour inventer un délire cohérent, sinon ce ne serait pas drôle), à dévorer un certain nombre de bouquins, plus ou moins récents sur ces sujets. Pour m’en tenir à la dernière histoire (Mégalithes et mégalos), voici un petit échantillon des nombreux bouquins que j’ai utilisés :




Fichier hébergé par Archive-Host.com



J’ai la chance d’habiter dans une région très riche en vestiges de cette période ( le département du Morbihan). J’ai donc pu visiter à nouveau en famille certains sites et lieux remarquables que je vous conseille : les alignement de Carnac, évidemment, mais également Locmariaquer, Erdeven, l’Ile de Gavrinis, Le Petit Mont à Arzon, et les Musées de la Préhistoire de Carnac et de Vannes.

Mais les lieux mégalithiques peu connus sont innombrables dans le Morbihan et leur recherche peut faire l’objet de nombreuses ballades. (Beaucoup hélas sont difficilement accessibles et très peu sont entretenus ou protégés).


La visite de ces sites et la lecture de ces ouvrages m’a permis d’imaginer une histoire absurde…mais qui ne comporte pas (du moins je l’espère) d’incohérence, d’anachronisme ou d’impossibilités matérielles. Si quelqu’un en repère, je considérerai comme un service de sa part de me les signaler…à condition qu’il ne s’agisse pas seulement d’une « supposition » comme en regorgent les ouvrages un peu anciens sur cette période ( la théorie des cités lacustres qu’on nous décrivait à l’école et dont l’existence est aujourd’hui très remise en cause en est un bon exemple) .

On notera par exemple qu’il n’existe ( à l’exception peut-être du diadème qui orne le front de la déesse mère) aucune trace de métal dans cette histoire, ni d’ouvrage ayant pu n’être bâti que grâce à un outil métallique – ce qui explique les armures singulières des guerrières.

Aucun animal totémique improbable n’y figure non plus. Les couleurs des vêtements ont été choisies en fonction des pigments disponibles au néolithique ( le bleu était inconnu, par exemple) etc …etc… Je passe sur plein de détails, que je me suis amusé à rendre imperceptibles.



Menhirs



Quant au fond de l’histoire, la théorie, ridicule au premier abord, d’une fonction utilitaire des menhirs n’est pas plus grotesque qu’une autre tant qu’aucune vérité scientifique n’aura été établie pour prouver leur fonction.

Néanmoins, j’ai toujours été surpris par leur forme systématiquement ogivale qui n’est jamais due aux hasard : mes expériences (sous forme de maquettes) de tressages de branches de saules, (selon le principe du panier) enserrés autour du sommet de cette forme, possèdent une résistance au poids surprenante : je ne suis jamais parvenu à défaire l’un des tressages imbriqués autour de cette forme par la suite ( l’ensemble doit encore traîner au fond du jardin) et il n’existe à ma connaissance en Bretagne aucun menhir intact ne possédant pas cette forme conique (même de manière à peine perceptible).

Et quand ce n’est pas le cas, c’est généralement qu’ils remontent à l’époque gallo-romaine ou ont été retaillés à des fins votives. (C’est le cas notamment des menhirs «christianisés») Bref, une étude reste à faire sur les caractéristiques « physiques » de ces mégalithes.




Fichier hébergé par Archive-Host.com Gravures rupestres néolithiques. Vous y voyez quoi, vous, à présent ?



Carnac



Les formes tourmentées de certains menhirs des alignements de Carnac constituent une exception : mais je suis convaincu que ces pierres ont été débitées à différentes époques, en fonction des besoins des bâtisseurs du coin ( qu’ils soient romains ou médiévaux), la taille d’une pierre à hauteur d’homme étant quand même beaucoup plus confortable qu’au sol ou en carrière : ces immenses pierres inutiles ont dû constituer une carrière de choix à de nombreuses périodes.




Fichier hébergé par Archive-Host.com Exemple de menhir manifestement taillé à une époque plus récente à des fins de récupération de matériau.

Le motif des alignements de Carnac reste quant à lui un mystère absolu : et contrairement à ce qu’affirment certains ouvrages récents, le fait d’avoir prouvé que leur orientation est en relation certaine avec les solstices ne nous renseigne absolument pas sur leur fonction : Ce serait comme si nous considérions que puisque toute les cathédrales sont orientées vers Jérusalem (et c’est le cas) , alors, leur fonction était d’indiquer la direction de Jérusalem. Un peu court , non ?

Mon idée absurde de fondations d’un temple gigantesque est évidemment excessive, mais elle veut mettre l’accent sur une idée : jamais à ma connaissance ces alignements n’ont été observés comme la trace d’une intention inachevée ; on a toujours voulu les considérer comme un tout dont il fallait trouver la signification. Comment observerions-nous les dix premiers rangs de pierres de la pyramide de Cheops si la construction s’était arrêtée là ? Carnac n’est peut être effectivement…qu’un chantier. Mais de quoi ?


Déesse-mère


Quant à la Déesse-mère, si sa présence est beaucoup plus affirmée dans les époques précédentes (à la fin du Paléolithique notamment), elle est omniprésente dans les quelques gravures rupestres trouvées dans les tumulus de cette période. Et il est très difficile de savoir si elle était considéré comme une divinité bienfaisante… ou une figure dont il était préférable de se méfier. On trouve en tout cas à cette époque de nombreuses représentations d’une souveraine qui a dû être impressionnante. Mythique ou réelle ? Ou réelle devenue mythique ?


Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Vénus néolithiques du bassin méditerranéen




Avec le temps cette divinité souveraine s’est trouvée symbolisée par une forme de plus en plus épurée, que les archéologues s’accordent à retrouver évoquée partout . Je me suis efforcé de rappeler cette forme dans les casques et les projets architecturaux qui entourent cette déesse singulière.



Fichier hébergé par Archive-Host.com



Chat


L’introduction du chat comme animal domestique a vraisemblablement eu lieu non pas en Bretagne, mais au Moyen-Orient.

Il n’empêche que l’on ne considère sans doute pas aujourd’hui l’importance de cet apport dans une société fondée sur la découverte récente de la culture des céréales, et la prolifération des rongeurs qui pouvait en résulter. Le fait que les Egyptiens aient déifié ce petit animal, et paraît-il, puni de mort quiconque se rendrait coupable de la mort d’un chat prouve peut-être mieux que nous pouvons l’imaginer le caractère essentiel que pouvait alors avoir cet animal pour la survie des populations.

De plus, quand on connait le caractère de vecteurs de maladies (la peste entre autres) des parasites des rongeurs, on peut supposer quelle pouvait être l’importance de la domestication d’un de leurs prédateurs. (On est d’ailleurs incapable aujourd’hui, d’estimer à l’examen de squelettes de cette époque l’importance des épidémies. )



Couples


En ce qui concerne les rapports hommes/femmes, il s’agit d’une élucubration personnelle fondée sur le fait qu’on applique volontiers à ces sociétés dont on ne sait rien, nos modèles sociaux, sans songer qu’il a bien dû exister une période précise où le modèle traditionnel du couple est né, puisque rien ne l’imposait de prime abord.

Pourquoi ne pas lier la naissance de ce mode de vie à l’époque où les rôles ont dû forcément se différencier, du fait d’une plus grande spécialisation des tâches induite par la sédentarisation ? ( J’ai tenté de ne pas considérer que, par définition, les hommes avaient décidé de tout… (Suis-je tombé dans l’excès inverse ? Ce n’est pas impossible, mais c’était juste pour flanquer à l’égo masculin une claque bien méritée, depuis le temps.)



Héros


L’un des personnages principaux de ce récit, sinon, c’est évidemment, le grand menhir de Locmariaquer, qui a existé tel que je l’ai dessiné, et que l’on peut toujours observer sur place, brisé en plusieurs morceaux.

D’un poids estimé à 300 tonnes et haut de 20 mètres, les conditions de son érection et de sa chute restent mystérieuses. Il continue à faire l’objet d’études archéologiques poussées.

Les plus récentes prouveraient qu’il était entouré de menhirs presque aussi hauts que lui, de tailles décroissantes, et que l’ensemble formait un monument visible à des dizaines de kilomètres Fichier hébergé par Archive-Host.com




Sa chute est attribuée à un tremblement de terre (dont on n’a aucune autre trace) ou bien…à la foudre. ( …!) ( A présent, heureux privilégiés, vous connaissez les vraies circonstances de cet effondrement ! )




Pierre



Ce mégalithe brisé se situe à quelques mètres du cairn d’Er Grah, reconstitué récemment selon des données qui semblent certaines, et bâti autour d’un dolmen extrêmement mystérieux, nommé « Table des Marchands ». La particularité de ce dolmen ( table de pierre) est d’être adossé à une grande pierre triangulaire ornée de crosses. Cette pierre vous rappellera probablement quelque chose.





Fichier hébergé par Archive-Host.com



Le caractère énigmatique de cette pierre a été confirmé par les dernières études la concernant : le travail de cette pierre (faite dans une matière géologique très différentes des menhirs et dolmens voisins) remonte selon les scientifiques … à un temps beaucoup plus ancien que le monument qu’elle supporte, et elle correspond probablement à une civilisation bien plus éloignée de nous encore que ce monde néolithique qui l’a mise en valeur ainsi.

Alors ? D’où vient-elle ? Que signifie-t-elle ? Personne ne le sait.

Est-elle vraiment une porte qui permet de changer d’époque ?

Hé hé …….Si je le savais, je ne vous le dirais pas !


N’hésitez à me demander des compléments d’information si quelque chose vous a semblé douteux dans cette histoire …absolument authentique, évidemment !


Bien à vous


Vertron




A présent, voici une lettre que Adrien Nil m'a demandé de vous transmettre :





Fichier hébergé par Archive-Host.comFichier hébergé par Archive-Host.com SUITE 


[Evidemment, un grand merci aux amis du forum Gribouilleland qui se sont toujours manifestés ici de manière sympathique… ! Riff, Marg, Jojo, Santé, Defne, Floria, Manou, Keribus, Diev ,Samboyy, Moino, Daria, Babook, et les autres si j’en oublie …vraiment, merci à vous !]

Dernière minute : On trouve depuis peu une rubrique très peu modeste intitulée " Fanarts Adrien Nil" , consacrée aux hommages rendus à ces héros, en bas de la colonne de droite. Si le crayon vous démange... n'hésitez pas !
Commenter cet article

matthieu 28/07/2009 23:02

coucou vertron c'est matthieu j'ai remarqué que l'épisode finissait par "quelle andouille" et non par "et merde"!

Aurélien 16/02/2009 20:46

Bonjour,

Je m'amuse également beaucoup à lire les aventures de Nil et Nelsia.
Merci et bonne continuation.

damien 13/02/2009 12:15

Bravo pour ce blog et pour cette série que je découvre avec plaisir depuis une petite semaine.

Bonne continuation pour la suite de se blog

sicca 05/02/2009 09:26

Hello,
Je viens de découvrir ce blog chez PC inpact et j'en ai dévoré chaque pages depuis le début ! Merci à Nil et Nelsia pour ses palpitantes aventures emplis d'humour et à son auteur !

christian 01/02/2009 16:50

talent, humour, culture ... j'attends la prochaine planche avec impatience.

René 07/01/2009 21:32

Le petit poète déambule parmi les manifestations essentielles de chacun (e)… il s’enquiert de toute lumière…et vous convie au partage des émotions…Amicalement.
Excellente année 2009, amicalement, René.

Alice 28/12/2008 20:19

Laisser un commentaire? Ô joie!
C'est un plaisir, d'ailleurs je me demande pourquoi je ne l'ai pas fait avant...
J'ai lu tout le blog, j'ai suivit les aventures de nos deux héros avec une grande joie.
Magnifique, vraiment. Humour, coup de crayon superbe, intrigues bien tournés, Adrien Nil et Nelsia ont donc vraiment tout pour plaire, et ça me plait.
Ainsi je fait une ovation au dessinateur et aux personnages!
Félicitation, c'est vraiment du bon travail!

Keribus 23/12/2008 16:31

Très honoré d'apparaître dans vos Fanarts :) *allume sa pipe* Je ne me souviens plus quand j'ai commencé à lire les aventures d'Adrien Nil exactement, mais j'crois bien que c'était même peu de temps avant d'avoir mon propre blog. Outre la qualité du trait et l'humour, le petit plus qui m'a fasciné d'entrée était l'ambiance générale qui donnait l'impression de gens perdus dans le temps et l'espace et occupés à autre chose qu'à essayer de s'en sortir: étudier un site archéologique, discuter avec un touareg etc On a toujours envie d'en savoir plus sur leur compte mais le mystère s'épaissit à mesure que le voile se lève alors...

father_kojak 21/12/2008 11:03

Que de commentaires... que de commentaires ! Tu vas en faire des jaloux !!!... C'est quand même bien mérité après tout, la récompense après l'effort ! Ne ferais-tu pas relier tout ça ? Moi, c'est à quoi je bosse en ce moment, et c'est pas de tout repos...

Hermine 15/12/2008 19:36

Et bien je découvre à l'instant ce blog (pas le biais de celui de Riff) et m'en vais dévorer d'une traite tout les épisodes :)
Magnifique travail, bravo pour cette régularité, bravo d'être arrivé au bout !

b@book 12/12/2008 16:55

Impressionant Vert' ce travail, on n'en attendait pas moins ce toi ;)

gab 05/12/2008 10:06

Bonjour

Je suis rapidement devenu accro à ta serie. J'avous avoir ragé de temps en temps quand j'étais en attente de la prochaine planche.
Sinon pour le reste, le fait surtout d'aller se projeter dans une periode aussi flou reste agréable. Ton histoire m'a permis de retourner dans mes bouquins sur le paléo et le néolithique avec plaisir.
Il y a quelques années, quand j'étais en bretagne, j'ai été à la recherche de certains dolmens et pierres. C'est un vrai parcours du combattant plutot d'aventurier, mais tres agréable et dans lequel on plonge dans un univers de spéculation et de féérie.
Un grand merci à toi pour ton travail et vivement la suite.
heu y'a quand même un truc qui me turlupine : pourquoi des cornes de buffle sur les casque, on a l'impression de voir des vikings.....

Adrien Nil 05/12/2008 21:50


Merci encore pour toutes ces réactions, toutes encourageantes !

-) Gab : Heu...bien vu pour les Vikings, même s'il y a quelques représentations gravées laissant entendre qu'ils aimaient bien les cornes de bovins...c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour donner
à ces "guerriers" un aspect impressionnant et plutôt viril...mais je reconnais que ce n'est pas la meilleure trouvaille...


Etienne 04/12/2008 19:56

Bonjour,

Voici presque un an (déjà) que je suis régulièrement ce blog, j'ai tout de suite accroché, tant pour le dessin, la narration que pour les détails historiques et les théories farfelues (mais pas irréaliste).
Parfois c'était dure d'attendre le prochain épisode (tout le temps en fait) mais 2 pages complètes et colorisées par semaine c'est un bel exploit, surtout que je ne me souviens pas de retard (sachant que je ne suis pas collé au PC à attendre la planche pour poster un "prems" disgracieux et inutile, vous voyer le genre...)

Enfin je voulais surtout te féliciter et te remercier pour ces instants de lecture agréable.
Et j'attends avec impatience la suite des aventures de Nil et Nelsia, donc prend un peu de repos bien mérité et...REMET TOI AU BOULOT ON ATTEND LA SUITE NOUS ^^

Aller bonne continuation et merci

Toz 03/12/2008 15:20

Puisque l'égo le veut...

Découvert sur webcomics, j'ai tout de suite accroché à la série.

D'autant plus qu'on constate une amélioration au fil des pages, que ca soit sur le style, la narration et même la couleur maintenant.

En espérant continuer à lire les aventures de Nils et Nelsia en 2009.

father_kojak 02/12/2008 16:48

Quelle brique ! Mais surtout quelle claque qu'on se prend devant tant de documentations, de recherches, ... J'ignorais le but de cette incroyable expédition et aujourd'hui, je m'abaisse devant votre sagesse d'esprit.

To be continued in 2009 ?... J'ai hâte !

ps: J'adore ton introduction sur le monde de l'édition, ça me donne des idées... (c'est le but recherché).

ps²: La Déesse-mère a bel et bien existé, je le savais... Je m'excuse d'insister mais aurais-tu des infos sur son
éventuel passé de catcheuse ?

kerlu 01/12/2008 21:03

Haha, mon deuxieme commentaire ici \o/ Je suis definitivement un lecteur silencieux, puisque je n'avais reagi au'a la la fin de l'aventure precedente. Bref, encore merci pour toutes ces planches, c'est quand meme du bon boulot. Ton dernier poste est tout de meme bien utile (bien qu'un peu long tout de meme ;) ), et expliquer d'ou te vient tes inspirations est bienvenu :) J'aime bien la "recuperation" de certains mystere que tu arranges a ta sauce, c'est classe ! Bref, toutes mes felicitations pour cette nouvelle reussite, je continuerai a suivre les aventures d'Adrien et Nelsia avec attention.

Zol 01/12/2008 13:28

Quelques semaines d'absence et à mon retour, l'histoire est finie !
Merci de nous avoir fait voyager dans ton imagination et su maintenir un suspens "historique".
Merci aussi pour les précisions ajoutées sur la dernière page, et cela me donne envie de retourner visiter les endroits cités. Je les regarderai autrement !

Bon repos et à très bientôt !

Adrien Nil 01/12/2008 20:19



Woooow ! Merci pour toutes ces réactions très sympathiques (mais s'il y en a d'autres, surtout ne vous gênez pas !) Je ne répondrai pas individuellement mais je
crois avoir compris le message général... et j'ai l'impression qu'il va me falloir  réfléchir assez vite à une nouvelle histoire ! ... Un grand merci à vous tous et toutes  pour ces
encouragements !


-> à Nelsia : bien sûr que non je n'ai pas oublié une fidèle lectrice ...avec un si joli prénom !


 



Denys 01/12/2008 11:46

Franchement, j'ai adoré. La qualité du dessin n'a cessé de s'améliorer (et si on considère qu'il y a 2 nouvelles planches chaque semaine, c'est déjà secondaire) et l'histoire est prenante à souhait.
Bravo!
Pourvu que ça continue!!!

Nelsia 01/12/2008 10:51

Surtout continuez, vos histoires sont passionnantes. En attendant de vous retrouver bientôt je vous souhaite de bonnes vacances bien méritées et à l'année prochaine!! (vous m'avez oubliée...et pourtant je porte le même prénom que votre héroïne..).
A bientôt,
Nelsia

poukii 01/12/2008 00:03

Je commente quelques fois mais je suis toujours les mises à jour avec impatience!!!

Je frissonne parfois que l'ampleur de la tâche ne vous fasse renoncer... Adrien et Nelsia sont tellement attachants qu'on aimerait explorer avec eux tous les mystères légendaires de notre planète ! Les lignes de Nazca (je me répète !!!!! hihi), la disparition des Mayas, l'Atlantide, l'assassinat de JFK, le trou de la sécu, la coiffure de Mireille Mathieu, que sais-je encore !!

Nos deux aventuriers préférés portent une lourde responsabilité :)

Continuez, continuez, continuez !!

Gilsoub 30/11/2008 21:55

Je suis un de ces nombreux visiteurs silencieux, et n'est qu'une chose à dire, bravo, et une deuxième chose, vite la suite et pis encore, merci :-)

Nours 30/11/2008 19:45

Puisque Nelsia le demande et qu'on ne peut rien lui refuser...

C'est toujours aussi bien, un peu moins dans l'absurde (au bon sens du terme) que la première aventure. Et c'est une explication comme une autre Pour Carnac.

Un mois, ça va faire long . On pourrait pas avoir un petit dessin pour patienter ? Siouplait m'sieur ?

jojo 30/11/2008 13:41

Hello Vertron, bah j'avoue que je sais pas trop quoi dire, cette histoire était vraiment chouette, j'avais raté le début de la précédente et ça m'a fait plaisir de suivre celle ci de bout en bout, vraiment !!! c'est super agréble à lire, et je trouve d'ailleurs que ce que tu as fait pour l'histoire précédente est bien aussi : je veux dire que tu l'a mise en entière sur internet de façon qu'elle soit facilement lisible. En tout cas bravo à toi, c'est une sacrée prouesse déjà de faire des jolis dessins comme toi avec une histoire bien ficelée pleine d'humour ... mais en plus de s'astreindre un rythme de publication comme tu l'as fait et de s'y tenir jusqu'au bout :D Merci !!!

Inhu 30/11/2008 11:43

La fin de cette deuxième histoire vaut bien un deuxième commentaire. Lecteur silencieux normalement, ces deux histoire que j'ai suivi presque dès le début (la première devait en être entre 4 et 8 pages) grâce à un lien dans un blog dont je ne me souvient pas (peut être Everland?), mon fait rire, instruit, tenu en haleine...

Pour résumé le font de ma pensé : Merci.
Et doublement pour ce postface instructif autant sur le contenu que sur votre démarche.

Qui sait, une maison d'édition passant dans le coin vous fera peut être une proposition...en tout cas, j'en serai, je me poserai la question.

Dans l'attente impatiente de la saison 3,
Bonne continuation.

Cordialement.

cyrille 30/11/2008 11:41

je vais etre super constructif.bravo
bonne vacacnces

Puputina keribukowski 30/11/2008 10:02

Je pas parle bien francais mais tenir a dire que nous aussi depuis profonde Russie admirer grace et style de pitite madame Nelsia avec compagnon Nil former duo historique ! et comme le dit grand poete Александр Сергеевич Пушкин: "nié brouski capanié zibaDOska caKte bonié", ce qui pas helas pouvoir traduire français mais tres eloge !

bigmumu 29/11/2008 20:58

Tout d'abord merci pour cette BD qui a du représenter une grande quantité de travail. La qualité était en tout cas au rendez-vous. Une histoire palpitante, intéressante et bien dessinée, on trouve pas un blog ainsi à chaque coin du web. Félicitations et merci encore!

coolest 29/11/2008 20:39

Hop, je commente le dernier message en date même si je n'en suis encore arrivée qu'à mars 2008.
Car, oui, je prends l'histoire en cours et, ma foi, c'est plus sympa de lire une histoire par là où l'auteur a souhaité la faire démarrer. Et accessoirement, je crois que si je lis en commençant par la fin, je ne vais rien comprendre ;)
Bon, le but du commentaire était de dire que j'aime bien cette bédé alors :
j'aime bien cette bédé.
Voilà.
Ah oui et :
Merci ! :))))
A+

X-tasee 29/11/2008 20:28

Bravo! Félicitations!
Et vivement la suite!

kirin 29/11/2008 20:20

Bonjour,

je suis un fidèle visiteur de vos deux blogs.
En bref, je ne dirais pas grand chose car malheureusement (et vous le savez déjà) mon imagination est proche du néant absolu.
Donc : bravo, merci et encore merci pour ces planches plus intéressantes les unes que les autres.
J'avoue que j'attendais avec impatience chaque parution, et que votre blog bédé est un de mes préférés, et le restera.
Vous pouvez compter sur mon support moral le plus complet (ou autre, mais je vois pas quoi faire)

Bonnes vacances, reposez vous bien et à bientôt pour de nouvelles aventures.

4-2 29/11/2008 19:48

J'avoue que je suis honteuse de n'être qu'une visiteuse silencieuse ^^'.
J'aime bien cette histoire avec son humour, l'attachement qu'on y porte, ces hypothèses et ces aventures. C'est une bien bonne histoire, agréable à lire. Quel dommage qu'elle soit si peut connu.
En bref, un grand bravo et merci pour toutes ces pages misent régulièrement.

Floria 29/11/2008 19:36

Vraiment, merci pour ces infos concernant cette époque si mystérieuse, cela m'a donné envie d'aller voir sur Internet plus de documentation sur le sujet. Ces aventures mon aussi rappellées celle de "Il était une foi l'homme", un DA sur les civilisations antiques jusqu'à nos jours qui m'avait vraiment plu lorsque j'étais petite :)
Bref, j'ai beaucoup aimé leurs aventures et j'espere voir une suite en 2009, mais ils ont bien le droit de profiter des fêtes eux aussi ;)

Jérôme Laheurte 29/11/2008 19:23

Mission accomplie, en effet. Bonnes vacances, et en espérant lire une suite d'aussi bonne qualité, en 2009 :)

marc 29/11/2008 19:13

Bravo. dernière planche et la tristesse qui accompzgne une bd ou un livre qu'on referme... n même temps, ça sentait le cramoisi depuis quelques planches, on se doutait bien que... j'aurais aimé voir Nelsia prendre la place la déeese-mère, aux côtés de Nils jouant "imagine" à leurs noueaux sujets réaacouplés... mais de nouvelles aventures les appelant... encore bravo et merci.

Riff 29/11/2008 18:34

MERCI à toi Vévert, pour cette agréable lecture qui, je l'avoue, me permet d'économiser quelques sous sur les achats de bd... Je t'ai déjà dit tout le bien que je pense de tes créations, et j'aime partivulièrement les épilogues que tu te donnes la peine d'écrire pour parler de tes sources documentaires. (d'ailleurs je trouve fascinant cette déesse-mère assise, elle a vraiment un corps d'obèse, comme quoi ça existait déjà à l'époque!!!! en tout cas on peut pas sculpter aussi fidèlement un corps obèse sans en avoir jamais vu)


j'ai un peu l'impression de revivre ce que je vivais, enfant, en regardant les Mystérieuses Cité d'Or, avec à la fin de chaque épisode un petit rappel historique en vidéo... c'était passionnant (enfin j'ai toujours été passionné par les mythologies et les civilisations antiques), et pour moi, tu as repris le flambeau. avec le ton plus adulte et pince-sans-rire qui t'es propre, certes ;)

et maintenant que cette aventure est finite, je propose qu'on envahisse ton blog de fanarts divers z'et variés !!! :D

gnioot 29/11/2008 18:17

Je ne vois pas vraiment ce que je pourrais rajouter d'interessant dans mes commentaires, si ce n'est que je suis vraiment heureux de pouvoir partager les aventures de Nil et Nelsia.
Nous avons eu du mistaère crayonné, puis du dessin, maintenant de la couleur, mais jusqu'o`u va t'on aller!
En tout cas bravo et profitez bien de vos vacances! N'étant pas fainéant par nature, je ne suis toujours que plus surpris quand je vois une production aussi dense et régulière, surpris et content, bien évidemment! En tout cas bravo!... en attendant la suite! :D

gloups 29/11/2008 18:12

moi lecteur assidu depuis le précédent épisode, moi pas rater une seule mise a jour, moi aimer!!

Sante 29/11/2008 18:05

Je pense que je vais me refaire l'aventure... Un mois, c'est trop long!

Un grand bravo pour ce travail de qualité!

zelda 29/11/2008 17:16

J'ai bien aimé cette divertissante nouvelle aventure, j'adore tes petites astuces : les menhirs fondations de greniers à grains, par exemple. Et merci aussi d'avoir partagé tes recherches avec nous dans ta postface.
A bientôt, j'espère, pour une nouvelle aventure préhistorique (ou pas).

Poupoute 29/11/2008 17:11

Tout ça est vraiment intrigant et pourrait donner lieu à des spéculations infinies. Un des nombreux mérites de cette histoire aura été de pas nous emmener dans les sortes d'ésotérismes qui noient le poisson mais de rester dans les limites du plausible. C'était intéressant et très bien documenté. Adrien Nil et Nelsia ont gagné le droit de passer Noël en famille :) Bon si je fais l'enfoiré de service y'a bien quelques p'tites choses qui m'ont un peu laissé dubitatif: la disparition des sacs à dos, le fait qu'Adrien ne découvre le grand menhir que quand il y a le nez dessus, les trajectoires des flèches, utiliser des paniers comme bouclier et... les chats sont-ils vraiment efficaces contre les rats? Mais si j'étais avocat de la défense je trouverais facilement des réponses alors à quoi bon chipoter? ça reste une bande dessinée épatante, captivante et avec un style incomparable :)

VladXill 29/11/2008 17:09

Bien le bonjour,

Je suis, cher auteur, ce que vous appelez un lecteur silencieux, une ombre qui passe et repasse à chacune de vos notes. Suite à votre post-note et à ma propre volonté, j'ai tenu à commenter ici, parce qu'au terme de cette aventure que vous nous avez offert je tenais à m'exprimer et vous remercier. Vous remercier Pour tout cela pour,pour Nil et Nelsia, pour cette histoire mais aussi pour ce qu'il y a derrière et que vous venez d'expliquer.
Les énigmes de l'histoire sont probablement parmi les faits les plus fascinants, elles ont inspiré tellement d'histoires, de légendes. Vous avez crée une histoire attachante, drôle et en même temps instructive, clairement bien documentée, vraiment cette fiction me donne envie de m'intéresser à cette obscure période. Ce que j'ai apprécié dans votre texte c'est aussi que tout en partageant vos hypothèses vous vous garder de les exposer comme des vérités absolues font d'autres pseudo-auteurs s'amusant allègrement avec les énigmes chrétiennes...

Et puis n'est pas le jeu de la science-fiction de raconter ce qui pourrait être l'avenir ? Lorsque le passé devient aussi obscur que l'avenir, que faire ?

Pour parler sur le fond, J'aimerais connaître vos sources concernant la domestication du chat au proche orient. C'est quelque chose qui m'a beaucoup étonné, je n'en avait jamais entendu parlé. On cite beaucoup la vénération du chat par les égyptiens mais assez peu les autres contestes impliquant les rapports chat-homme ou leurs origines. Merci d'avance.

Même si c'est un choix que vous avez pris, je trouve dommage que vous ne cherchiez pas à vous faire éditer. Je reconnais, que deux diffusion par semaine est une assez bonne idée, elle vous donne à la fois une certaine liberté par rapport à un éditeur pressant tout en gardant une certaine contrainte hebdomadaire vis à vis de votre lecteur. C'est aussi agréable de trouver quelqu'un qui ne balance pas à chaque note un post-it "viendez à mon stand à telle librairie", ou "Agadez mon nouvel album". Mais sincèrement, vous mériteriez d'être plus connu et apprécier, c'est triste de voir si peu de visites. Attention je ne cherche pas à vous poussez ni quoi que ce soit, j'exprime juste un avis. Et puis bon, si c'est pour mettre des plans fessiers partout pour éditer chez Soleil, ce serait tomber bien bas (bon c'est vrai, Nelsia nue de dos, ce n'etait pas désagréable)...

Encore merci et ne vous laissez pas trop exploiter par Nil :) et bonne continuation.

Adrien Nil 30/11/2008 12:45


( Juste pour répondre à votre question sur les premières domestications de chat, il faut effectivement plus parler de Proche Orient que de Moyen-Orient
voir cet article du CNRS)


Low-light 29/11/2008 16:01

Bein bonnes vacances de un mois et bonne année !
(vu l'originalité de mes commentaires, je préfère en poster le moins possible :D)

Gopi 29/11/2008 15:14

Merci. Voilà le premier mot qui me vient à l'esprit. Merci à l'auteur pour ces histoire incroyables, ces découvertes scientifiques majeures, ces aventuriers audacieux. Mégalith et Mégalos est (pour l'instant )la meilleure partie des aventures d'Adrien Nil.