Adrien Nil

Adrien Nil

Le blog de Vertron, avec des tas de trucs dessinés.

Face au Néant 43

Publié par Adrien Nil sur 27 Avril 2008, 17:42pm

Catégories : #Face au Neant

Fichier hébergé par Archive-Host.com 

Commenter cet article

Poupoute 28/04/2008 13:36

L'être galope, le non-être ne galope pas, non non, pas de souci, d'un point de vue ontologique ça se tient tout à fait

Adrien Nil 28/04/2008 20:59


Ce que Heidegger désignait je crois par "l'être-pour-le-galop" ( Dasein-fur-der-die-das-galoppe)


poukii 28/04/2008 08:57

Mais savent-ils compter jusqu'à 30, au moins, ces sauvages ?

Adrien Nil 28/04/2008 20:57


En comptant sur tous leurs doigts, ils arrivent parfaitement à vingt. C'est beaucoup, ce n'est pas trop.


Riff 27/04/2008 23:00

"courage, fuyons" ^^
c'est curieux je les aurais pensé plus endurant, les sapiens's... quant à l'espérance de vie, elle ne dépassait pas les 30 ans, en gros c'est bien ça? ils ont l'air sacrément usé par la vie...

Adrien Nil 28/04/2008 20:55


Mais est-ce que l'espérance de vie ne constitue pas une moyenne  (contrairement à la longévité) ? Car il me semble qu'on a retrouvé des quadragénaires
préhistoriques. En ce qui concerne mes deux charmants agresseurs, pour votre information ils ont respectivement 24 et 31 ans (enfin je crois.)


Gopi 27/04/2008 20:46

meutrie* (décidément...)

Adrien Nil 28/04/2008 20:53


Il manque encore un R...l'émotion trouble votre clavier, je comprends....


Gopi 27/04/2008 20:45

meutri* (prière de corriger cette malheureuse faute de frappe).
J'en profite pour insister sur l'importance que vous avez pris sur ma jeunesse tout entière. Toute mon enfance, du berceau au collège, fut bercée ainsi que mes rêves, mes ambitions par l'héroïsme sans faille d'Adrien Nil. C'était chaque jour une espérance nouvelle, une joie de lire les Aventures d'Adrien Nil, ce grand héros des temps modernes dont les récits glorieux traversaient l'océan. Je n'apprenais pas mes leçons, je ne mangeais pas ma soupe ? "Manges/Apprends, sinon Adrien Nil viendra te punir !" me disaient mes parents. Et, songeur, j'obéissais en pensant devenir plus tard le disciple d'un tel homme. Mais que vois-je, mais qu'ai-je vu ? Oui, Nil je suis en deuil aujourd'hui.....

Adrien Nil 28/04/2008 20:52


A mon sens, l'héroïsme bien compris, quand la vie de personne d'autre n'est en péril immédiat, consiste avant tout à sauvegarder la sienne par tous les moyens.
(Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente, comme disait un moustachu. J'ajouterai comme lui : mourez donc (le) premier nous vous cédons le pas !)


Gopi 27/04/2008 20:34

Vous, Adrien ! Vous fuyez ?! C'est toute l'estime que je portais en vous qui se trouve meurtris...

Adrien Nil 28/04/2008 20:47


Bien désolé de vous meurtrir, sincèrement.


Grand Maître Fred, Jedi des Mots :0029: 27/04/2008 20:02

Adrien,
J'aurais pris la première baffe, je me serais cassé et là, Nelsia m'aurait secouru. Et Grand Amour... Même pas fait ça l'Adrien nul...
Bien @ toi

Adrien Nil 28/04/2008 20:46


Au vu des haches de pierres dont sont pourvus ces rustres, je crois que la première baffe aurait également été la dernière...