Adrien Nil

Adrien Nil

Le blog de Vertron, avec des tas de trucs dessinés.

Journal strip 109

Publié par Adrien Nil sur 9 Mars 2008, 17:52pm

Catégories : #Journal d'Adrien Nil

Jusqu' à la dernière minute, Nelsia et moi avons été subjugués par le mystère et l'étrangeté de notre compagnon de rencontre. Si nous partageons dans notre errance les rigueurs et les difficultés de la vie du désert, nous n'en somme pas moins, et resterons sans doute toujours des visiteurs de passage, à jamais  étrangers aux subtilités d'une culture fondée sur des siècles de sagesse.

iuers de la vie du denti_bug_fck Fichier hébergé par Archive-Host.com




Fichier hébergé par Archive-Host.com




Commenter cet article

father_kojak 10/03/2008 15:05

Oh, il est parti !
Reviendra-t'il un jour ?

Adrien Nil 10/03/2008 18:31

J'avoue que je n 'en sais rien !Adrien

Trin van Bus 10/03/2008 15:04

"Tout ce qu'on trouve sur le présent blog est copyright Adrien Nil, y compris pour l'URSS, le Nouveau Monde et la Cochinchine "
ça pas gentil pour la cochinchine, nous contrefacteurs cochinchinois pas contents. Petits enfants conchinchinois pas manger à leur faim à cause de bous, bous pas gentil du tout

Adrien Nil 10/03/2008 18:33

Bien essayé, mais vous devriez savoir que la Cochinchine n'existe plus depuis 1949.Adrien

Nelsia 10/03/2008 13:56

C'est de nouveau moi! Eh bien dis donc, il est moderne votre ami avec sa montre bracelet, surtout qu'en 1924 ça n'était pas encore industrialisé, à moins qu'il ne s'appelel M. Cartier...

Adrien Nil 10/03/2008 18:31

Vous avez raison. D' ici, on voit mal, mais il doit s'agir d'un cadran solaire-bracelet.Adrien

Nelsia 10/03/2008 13:42

Ooh, dommage, il est même pas resté pour boire un dernier verre.. On commençait à s'attacher à ce personnage, bien que bizarre et mystérieux!

Adrien Nil 10/03/2008 18:30

Mais si, voyons, il a même pris "un dernier pour la route. Que voulez-vous, c'est toujours les meilleurs qui s'en vont.Adrien

Riff 09/03/2008 22:50

et l'identité du bédouin restera donc à jamais une zone d'ombre sous ce soleil de plomb, qui tourmentera pour l'éternité les lecteurs les plus frustrés...
so long, camel-boy.

Adrien Nil 10/03/2008 19:13

Je suis désolé pour vous...mais que voulez-vous, aujourd'hui encore le désert abrite des centaines de touaregs anonymes et mystérieux. Dévoiler leur visage, ce serait leur manquer de respect.Adrien