Adrien Nil

Adrien Nil

Le blog de Vertron, avec des tas de trucs dessinés.

Journal strip 103

Publié par Adrien Nil sur 3 Mars 2008, 17:10pm

Catégories : #Journal d'Adrien Nil

J'avais bien évidemment attribué à la différence culturelle l'étrangeté dont témoigne notre mystérieux compagnon de rencontre. Après réflexion, je me demande  si nous n'avons pas affaire avant tout à un individu  particulièrement original. D'ailleurs, pourquoi n'en existerait-il pas aussi chez les peuples qui ne nous sont pas familiers ? (Je ne sais pas si cette possibilité d'extravagance rare a souvent été pris en compte par les ethnologues sérieux).
Fichier hébergé par Archive-Host.com


***




Fichier hébergé par Archive-Host.com


Commenter cet article

Grand Maitre Fred, Jedi des Mots :0029: 04/03/2008 16:19

Adrien,
Je me disais aussi qu'y avait un truc bancal. Je comprends mieux. Ben, même les meilleurs peuvent se planter ! C'est preuve qu'ils sont les meilleurs...
Bien @ toi

Adrien Nil 04/03/2008 19:11

Merci, c'est gentil.

Riff 04/03/2008 12:45

d'où cette sensation de deux fins successives... mais quitte à mettre un strip plus court, vous auriez du en choisir un sur les deux les lecteurs ne vous en tiendraient pas rigueur :)

Adrien Nil 04/03/2008 19:12

Oui mais vous savez ce que c'est, on n'aime pas gâcher. J'ai résolu le problème en intercalant des étoiles entre les deux strips. Ce n'est guère plus clair, mais c'est plus joli.Adrien

Riff 04/03/2008 03:11

là j'ai pas bien compris l'enchaînement des deux planches... ya un truc bizarre avec les dialogues... (j'ai capté la fin, hein,pas complètement ignare non plus^^)

Adrien Nil 04/03/2008 10:40

Oui oui, bien vu , c'est un peu bancal...en fait ce sont deux strips insuffisants que j'ai réunis pour en faire un strip à peine suffisant. Je ne le ferai plus.Adrien

Gopi 03/03/2008 22:26

Comment ?! Un si brave touareg, et quel farceur ! Vraiment, il faut être de mauvaise foi pour ne pas apprécier un tel personnage; je propose un comité de soutien !

Adrien Nil 04/03/2008 19:24

Je suis certain qu'il est ravi d'un tel soutien massif et inconditionnel (et pourtant, il n'est candidat à rien, je vous assure)Adrien