Adrien Nil

Adrien Nil

Le blog de Vertron, avec des tas de trucs dessinés.

Journa strip 95

Publié par Adrien Nil sur 23 Février 2008, 12:32pm

Catégories : #Journal d'Adrien Nil

Je ne puis que confirmer ce que j'écrivais hier. Il y a chez les hommes du désert du type de celui dont nous avons fait la rencontre, une sensibilité  particulière qui nous échappe. Il se peut qu'elle repose sur des qualités de profondeur spirituelle qui nous font défaut. A moins qu'elle témoigne plutôt d'un sens particulièrement aiguisé de l'ironie.


elle témoigne nti_bug_fck Fichier hébergé par Archive-Host.com
Fichier hébergé par Archive-Host.com

Commenter cet article

Ecan Bina 24/02/2008 18:54

Ayé j'ai tous lu ! ça ne m'a pris qu'une heure. Cette aventure m'a fait penser à un certain Georges Bouton (héros de ma jeunesse), du coup j'ai commandé la trilogie sur internet...j'ai perdu 1 heure et 20€, dur journée.

Adrien Nil 25/02/2008 18:51

(J'espère pour vous que ce n'était pas une heure complètement perdue. ..)Je ne connaissais pas Georges Bouton, mais ce que j'ai vaguement grapillé sur le net semble montrer plusieurs points communs avec Nil. il va falloir que je découvre ça, merci.Adrien

Riff 23/02/2008 21:29

en fait c'était faire passer un chameau par le chas d'une aiguille, qui serait plus facile que d'entrer dans le royaume de dieu pour les mécréants...
perso je pense qu'il se fout de leur tronche, mais après tout, dans tous les pays on fait la même chose envers les touristes!^^

Adrien Nil 23/02/2008 22:42

Je crois que le commentaire de Keribus était (très drôlement)  bien au courant de la référence... D'ailleurs (minute culturelle), j'ai appris récemment que la plus belle image surréaliste de l'Evangile ( le chameau dans le chas de l'aiguille) est probablement dûe à une (antique) faute de traduction : en hébreu , les mots chameau et câble sont homonymes (paraît-il) - il s'agissait donc au départ d'un câble passant dans le châs d'une aiguille et non d'un chameau. Infiniment moins poétique, mais infiniment plus logique. On en apprend tous les jours non ? Ceci dit, il s'agit d'une expertise très contestable (je suis nul en hébreu) .Adrien

keribus 23/02/2008 20:37

Il me semble avoir lu une fois quelque part qu'il est plus facile à un chameau d'entrer dans une machine à laver qu'à quelqu'un d'autre de faire autre chose mais je sais plus quoi. Tout ça pour dire que cette histoire me paraît tout à fait crédible et je ne pense pas que le bédouin se foute d'eux, mais peut-être me trompé-je : la bête semble à certains moments esquisser un sourire narquois...

Adrien Nil 23/02/2008 22:46

Je vous remercie Keribus de confirmer la crédibilité de cette histoire parfaitement authentique. Quant à l'histoire de chameau rentrant quelque part, je suis comme vous, ça me rappelle vraiment quelque chose (voir plus bas).Adrien

noisettes 23/02/2008 18:24

^^ j'aime beacoup

Adrien Nil 23/02/2008 22:43

Merci, Noisettes. J'aime infiniment votre pseudo  ( craquant) .Adrien

Riff 23/02/2008 16:45

raah, adrien, j'ai un vague frémissement d'inspiration... enfin, je sens que ma traversée du désert vient de prendre un tournant...

Adrien Nil 23/02/2008 22:48

Je vous le souhaite ardemment, Riff. L'inspiration , c'est facile, il suffit de respirer un grand coup et ça vient.Adrien

Grand Maitre Fred, Jedi des Mots :0029: 23/02/2008 15:26

Adrien,
Tu l'assomes, tu lui piques le chameau et tu te casses avec. Nelsia ? Quelle Nelsia ? Ben, elle reste avec le bédouin !
Bien @ toi

Adrien Nil 23/02/2008 22:56

Ah la la...mais comment voulez-vous, Maître Fred, que sans Nelsia je poursuive les aventures passionnantes de Nil et Nelsia ? Imagine -t-on les aventures de Laurel ( sans Hardy ) ,  de Calvin (sans Hobbes) , de Valérian (sans Laureline) , de Bitter (San Pellegrino ) ? de Le Forestier (sans Francisco ?) de Jean (sans Terre) de Club (Sandwich), de vin (sans Delerm ?) Inconcevable.Adrien